Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Le président de LafargeHolcim condamne l'attitude des responsables de la cimenterie syrienne du groupe



            Partager Partager

Pour le président de Lafarge, la raffinerie syrienne du groupe aurait dû fermer plus tôt (photo : LafargeHolcim)
Pour le président de Lafarge, la raffinerie syrienne du groupe aurait dû fermer plus tôt (photo : LafargeHolcim)
SYRIE. Dans un entretien, accordé au Figaro dimanche 3 décembre 2017, Beat Hesse parle d'"erreurs inacceptables que le groupe regrette et condamne", à propos du dossier des pots-de-vin remis à des groupes islamistes par les dirigeants de la cimenterie syrienne de Lafarge. Le président du conseil d'administration de LafargeHolcim précise que "c'est certes plus facile à dire avec le recul, mais le groupe s'est sûrement retiré trop tard de Syrie. Tout cela aurait dû être évité."

Lafarge avait versé plusieurs enveloppes de 2013 à 2014 (jusqu'à 20 000$ par mois) pour permettre de continuer à produire en Syrie dans son unité de Jalabiya alors que le pays se trouvait en pleine guerre civile et la région sous le joug de groupes armés dont certains inféodés à Daech. Elle avait aussi acheté du pétrole à des djihadistes, violant ainsi l'embargo européen.

Trois cadres de Lafarge ont été mis en examen, vendredi 1er décembre 2017, pour financement d'entreprise terroriste. Il s'agit de Bruno Pescheux, ancien directeur du site, Frédéric Jolibois, directeur local depuis 2014, et Jean-Claude Veillard, directeur de la sûreté du groupe. Mercredi 6 décembre 2017, le PDG de Lafarge entre 2007 et 2015, se trouvera à son tour face aux juges français.

La direction du cimentier, baptisé désormais LafargeHolcim depuis la fusion de 2015, avait reconnu les faits après une enquête interne.

Eric Apim

Lundi 4 Décembre 2017

Lu 2026 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss