Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le premier Comité constitutionnel syrien va se réunir à Genève



            Partager Partager

L'armée syrienne se déploie pour éviter la progression turque dans son pays (photo : OSDH)
L'armée syrienne se déploie pour éviter la progression turque dans son pays (photo : OSDH)
SYRIE. Pas essentiel vers un retour à une solution politique après huit ans de guerre civile (370 000 morts), la première réunion du Comité constitutionnel sera accueillie, mercredi 30 octobre 2019, à Genève. Aucune date n'a été fixée pour la fin des discussions. Officiellement créée fin septembre 2019 et issue de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies adoptée fin 2015, cette assemblée comprend 150 membres (50 choisies par le gouvernement, 50 par l'opposition et 50 par l'Onu parmi la société civile). Tous vont s'atteler à une tâche aussi complexe qu'essentielle pour l'avenir de la Syrie post-conflit : la rédaction de la future constitution syrienne qui permettra d'organiser des élections. Le dernier scrutin s'est déroulé en 2014 et s'était conclu par une très large victoire de Bachar Al-Assad, reconduit avec 88,7% des suffrages. La prochaine présidentielle est programmée en 2021.

"L'accord pour établir le Conseil constitutionnel représente le premier accord politique conclu entre le gouvernement de la Syrie et l'opposition", rappelle Geir Pedersen, envoyé spécial pour la Syrie de l'Onu. En Suisse, les négociations s'effectueront en tête à tête, principalement entre Ahmad Kuzbari (représentant du régime de Damas) et Hadi al Bahra (opposant à Bachar Al-Assad), avec des espaces de dialogues permettant à la société civile de faire entendre sa voix. Toutes les décisions devront recueillir au moins 75% des voix.

Geir Pedersen insiste cependant sur le fait que "le Comité constitutionnel ne peut pas résoudre à lui seul le conflit syrien, ni ne le fera. Pour cela, des progrès concrets et tangibles s'imposent sur d'autres aspects de la résolution 2254 du Conseil de sécurité, ainsi que des progrès significatifs sur le terrain."
Pour préparer cette réunion, l'envoyé spécial pour la Syrie de l'Onu s'est entretenu, mardi 28 octobre 2019, avec les ministres des Affaires étrangères de la Russie et de l'Iran (tous deux soutiens du régime de Bachar Al-Assad) et celui de la Turquie (soutien de l'opposition syrienne).

La situation se stabilise sur le terrain

Sur le terrain, le conflit semble bien s'apaiser, même si les premiers combats entre forces du régime syrien et armée turque se sont déroulés mardi 28 octobre 2019. Selon l'agence officielle syrienne Sana, l'armée régulière syrienne se déploient actuellement à la frontière syro-turque. L'objectif est d'occuper une zone "de la banlieue nord de Hassaké, à partir de la banlieue est de Ras Ain, jusqu'à Qamichli" et de consolider "leurs positions sur un axe qui s'étend de quatre-vingt dix kilomètres", indique l'agence.

L'information a été confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), mardi 29 octobre 2019, qui constate que l'armée syrienne s'installe dans les places défendues, voici encore quelques jours, par les FDS (Forces démocratiques syriennes qui regroupent notamment les Kurdes du YPG) durant l'offensive de l'armée turque. Les FDS ont quitté les lieux, en vertu de l'accord russo-turc qui prévoit, en échange d'un "cessez-le-feu", le retrait à une distance de trente-deux kilomètres des FDS de la région.

La mission de l'armée syrienne répond à l'accord signé entre le gouvernement syrien et les Kurdes de l'YPG qui vise à protéger les populations de l'invasion turque dans cette région du Nord-Est du pays. Elle signe, par contre, une reconquête de ce territoire par Damas.

Mardi 29 Octobre 2019

Lu 1327 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.