Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le portefeuille immobilier des banques espagnoles s'alourdit


Rédigé le Mercredi 21 Mai 2014 à 08:21 | Lu 997 commentaire(s)


Manifestation en Catalogne pour le droit au logement (photo PAH)
Manifestation en Catalogne pour le droit au logement (photo PAH)

ESPAGNE. Les banques espagnoles ont hérité en 2013 de 50.000 logements dont les hypothèques n'ont pu être honorées, selon les chiffres publiés par la Banque d'Espagne. Soit une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente.

C'est le signe évident que la crise immobilière continue d'avoir des effets néfastes en Espagne, malgré les dispositions législatives adoptées par le gouvernement de Mariano Rajoy pour limiter les dégâts.

 

Derrière ce parc immobilier, qui pèse aujourd'hui dans le portefeuille des banques, se cache une réalité sociale dramatique, puisque ce sont près de 40 000 familles qui ont été délogées en 2013 de leur habitation principale. Malgré l'intervention de la très active Plate-forme des Affectés par l'Hypothèque (PAH).

Cette association milite pour une généralisation de la dation en paiement afin que les personnes expulsées soient libérées de leur hypothèque au moment de la remise des clés. Une option rarement appliquée en Espagne, où des dizaines de milliers de débiteurs traîneront encore longtemps le poids de leur dette immobilière.






1.Posté par metacryptic le 21/05/2014 14:55
En même temps qui les a forcé à acheter à ce prix....
Lorsqu'on prend des décisions, la moindre des choses s'est de se comporter en adulte et d'être responsable.
Typiquement c'est de la déresponsabilisation : c'est la même chose que pour les banques : socialisation des pertes privées... décidément c'est une maladie...

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info