Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le port de Beyrouth a nouveau victime d'une catastrophe


Rédigé par le Jeudi 10 Septembre 2020 | Lu 1099 commentaire(s)


Le 4 août 2020, le port de Beyrouth avait déjà été dévasté par deux explosions (photo : DR)
Le 4 août 2020, le port de Beyrouth avait déjà été dévasté par deux explosions (photo : DR)
LIBAN. Cinq semaines après deux explosions sur son site, le port de Beyrouth se trouve en proie à un gigantesque incendie, jeudi 10 septembre 2020. Causé, selon un communiqué de l'Armée libanaise, dans "un entrepôt où sont stockés des bidons d'huile et des roues de voiture dans la zone franche du port de Beyrouth". Le directeur par intérim du Port, Bassem al-Kaissi attribue, sur une chaîne de télévision locale, le déclenchement "soit à cause de la chaleur, soit d'une erreur, il est encore trop tôt pour le savoir." Des travaux de soudure se déroulaient tout proche. Ce sont les bidons d'huile de cuisson qui auraient pris feu en premier avant que les flammes se propagent à des pneus en caoutchouc.

Un seul blessé, par suffocation, a été signalé par la Croix-Rouge libanaise.

Le 4 août 2020, 2 700 tonnes de nitrate d'ammonium stockée sans mesures de précaution depuis des années dans un entrepôt avait explosé. Au moins 192 morts et 6 500 blessés ont été recensés après cette catastrophe qui avait touchée plusieurs quartiers de la capitale libanaise.










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook