Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le point de passage entre Gaza et Israël fermé jusqu'à nouvel ordre


Rédigé le Lundi 27 Mars 2017 à 08:36 | Lu 3181 commentaire(s)


Le poste-frontière d'Erez est le seul permettant le passage de personnes entre Gaza et Israël (photo : DR)
Le poste-frontière d'Erez est le seul permettant le passage de personnes entre Gaza et Israël (photo : DR)
ISRAËL / AUTORITÉ PALESTINIENNE. Il n'est plus possible, depuis dimanche 26 mars 2017, d'emprunter le point de passage entre Gaza et Israël. Le Hamas, qui contrôle cette "frontière", entend ainsi protester contre l'assassinat de Mazen Fagha, l'un de ses chefs. L'organisation voit dans les services israéliens de renseignements les commanditaires de ce meurtre intervenu vendredi 24 mars 2017.

Cette fermeture, pour une durée indéterminée le temps que se déroule l'enquête, va bloquer toute circulation de personnes.
Erez (nord de la bande de Gaza), appelé par les Palestiniens Beit Hanoun, est en effet la seule porte d'entrée et de sortie pour les Palestiniens et les Israéliens désirant se rendre de Gaza en Israël, depuis la fermeture des autres points de passage de Sufa, Kissufim, Karni et Nahal Oz.

Depuis lundi 27 mars 2017, les personnes malades et celles rendant visite à des prisonniers de moins de quinze ans ou de plus de quarante-cinq ans sont néanmoins autorisés à traverser le point de passage d'Erez.

Les marchandises pourront toujours circuler grâce à Kerem Shalom, le seul autre poste mais réservé aux marchandises - et notamment l'aide humanitaire - situé à l'extrême sud de la bande de Gaza près des frontières avec l'Égypte et Israël.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation