Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le parti islamiste modéré Ennahdha emporterait de justesse les législatives tunisiennes


Rédigé par le Lundi 7 Octobre 2019 | Lu 1060 commentaire(s)


L'ISIE n'a pas encore communiqué sur les résultats des législatives (photo : Isie)
L'ISIE n'a pas encore communiqué sur les résultats des législatives (photo : Isie)
TUNISIE. Les élections législatives tunisiennes du dimanche 6 octobre 2019 ont connu une faible participation de 41,3%, selon l'Instance indépendante pour les élections (Isie), contre 68% lors du précédent scrutin en 2014.

Selon deux sondages effectués par des instituts tunisiens (Emrhod et Sigma) après la fermeture des bureaux de vote, le parti islamiste modéré Ennahdha emporterait la majorité des suffrages (40 sièges sur 217), mais de justesse talonné par le parti Qalb Tounes (33 à 35 sièges) de Nabil Karoui, candidat qualifié pour le second tour de la présidentielle le 13 octobre 2019 et toujours en détention. Les deux partis ont d'ailleurs revendiqué et fêté "leur victoire" dimanche 6 octobre 2019 au soir.

A l'heure où nous publions, rien n'est cependant encore officiel, l'Isie n'ayant toujours pas communiqué sur les résultats. Vingt quatre partis présentaient des listes.

Ennahdha est déjà le premier parti de l'actuel parlement tunisien et s'était placé en troisième position lors du premier tour de la présidentielle. Il devra cependant réussir à s'entendre avec d'autres formations pour disposer d'un minimum de 109 voix et pouvoir gouverner. Le parti islamiste a déjà fait savoir qu'il soutenait Kais Saied pour le second tour de la présidentielle. Ce dernier a d'ailleurs décidé, samedi 5 octobre 2019, de ne pas faire campagne pour respecter l'égalité des chances avec son adversaire en prison.