Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le nouvel exécutif corse satisfait de sa première rencontre avec la "Madame Corse" du gouvernement




Jacqueline Gourault a réussi son premier examen face aux deux responsables corses (photo : Gouvernement français)
Jacqueline Gourault a réussi son premier examen face aux deux responsables corses (photo : Gouvernement français)
CORSE. Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, les nouveaux respectivement président du conseil exécutif de Corse et président de l'Assemblée de Corse, sont sortis ravis de leur première rencontre, vendredi 5 janvier 2018 à Ajaccio, avec Jacqueline Gourault. Désignée en juin 2017 ministre auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, cette ancienne sénatrice de Loir-et-Cher s'est vu confiée par le Premier ministre le suivi du dossier corse le 12 décembre 2017, après la victoire des nationalistes aux élections territoriales.

"On est clairement en présence d'un déblocage de la question constitutionnelle, ce qui n'est pas rien !", souligne Jean-Guy Talamoni. "Nous avons acté ensemble la nécessité d'inscrire notre dialogue dans la perspective de la révision constitutionnelle générale qui est prévue", poursuit-il évoquant la révision constitutionnelle annoncée par Emmanuel Macron pour rendre le Parlement "plus resserré et plus efficace". Pour Gilles Siméoni, "ce qui est d'ores et déjà acté c'est qu'il y aura un travail sur la façon de prendre en compte les demandes de la Corse dans le cadre de cette révision constitutionnelle."

Les nationalistes au pouvoir en Corse réclament notamment une cooficialité de la langue corse et du Français, le statut de résident corse et l'amnistie des prisonniers qualifiés de "politiques".

De son côté, la "Madame Corse" du gouvernement français a évoqué des "discussions très intéressantes", une "ambiance positive" ainsi qu'"un état d'esprit extrêmement constructif". Les deux hommes forts de la Corse restent cependant prudents. "les discussions vont se jouer sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois", prévient Gilles Siméoni.

Edouard Philippe, premier ministre français, doit recevoir à Paris les deux dirigeants de l'île de Beauté le 22 janvier 2018. Le président du Sénat, Gérard Larcher, également mais à une date non encore communiquée.




Vendredi 5 Janvier 2018



Lu 2513 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 13 Juillet 2018 - 15:20 La Grèce en liberté très surveillée

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA