Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le nouveau président de la CCI Marseille-Provence se fixe cinq priorités




Jean-Luc Chauvin et ses douze (manque sur la photo Jean-Daniel Beurnier) vice-présidents de la CCIMP qui vont porter les cinq ans de mandat de Jean-Luc Chauvin (photo F.Dubessy)
Jean-Luc Chauvin et ses douze (manque sur la photo Jean-Daniel Beurnier) vice-présidents de la CCIMP qui vont porter les cinq ans de mandat de Jean-Luc Chauvin (photo F.Dubessy)
BOUCHES-DU-RHÔNE. "Ne plus copier ou dupliquer ce qui existe ailleurs. Nous avons les moyens d'innover !" Lors de ses voeux à la presse, lundi 23 janvier 2017, Jean-Luc Chauvin a parlé de « CCI d'entrepreneurs » et de « parlement de l'économie » pour qualifier la Chambre de commerce et d'industrie Marseille-Provence dont il vient de prendre la présidence. Bien entouré par ses douze vice-présidents, baptisée « TeamCCIMP », il a insisté sur l'aspect collégial qu'allait prendre son mandat de cinq ans. Les soixante-six élus de l'institution, mais aussi les anciens élus de la CCIMP appelés par Jean-Luc Chauvin à « participer aux travaux car ils doivent nous faire bénéficier de leur expérience », se donnent un programme ambitieux.

Les feuilles de route pour les dix enjeux, déjà définis pour l'ensemble du mandat vendredi 20 janvier 2017, seront distribuées le 3 mars 2017 lors de la prochaine assemblée générale de la Chambre. Jean-Luc Chauvin a cependant tenu à livrer cinq priorités pour les cent premiers jours : l'aéroport Marseille Provence, Provence Promotion, l'émergence de l'économie des services, la proximité et les grands événements.

"Etre celui qui fédère la Méditerranée et l'Afrique"

Jean-Luc Chauvin se donne dix priorités pour son mandat (photo F.Dubessy)
Jean-Luc Chauvin se donne dix priorités pour son mandat (photo F.Dubessy)
La CCIMP veut consacrer les dix-huit prochains mois à réfléchir, pour mieux l'accompagner, sur le processus de privatisation de l'aéroport Marseille-Provence. « Nous ne sommes pas vendeurs de nos parts. On ne s'amuse pas avec des outils stratégiques et on ne vends pas les bijoux de famille », souligne Jean-Luc Chauvin. L'hypothèse d'un financement participatif (crowdfunding) auprès des entreprises a été évoqué.

Jean-Luc Chauvin entend transformer Provence Promotion, agence commune du Conseil général des Bouches-du-Rhône et de la CCIMP, en « agence de promotion du territoire métropolitain. C'est une urgence et une nécessité absolue « , insiste le nouveau président. Parallèlement, L'internationalisation des entreprises sera au cœur de l'ensemble des démarches. Comme l'indique Frédéric Ronal, vice-président délégué à l'Ouverture au monde, les zones géographiques visées sont l'Europe, la Méditerranée et l'Afrique. « Un terrain de jeu naturel à reconquérir. Les formidables opportunités et les défis qui s'offrent à nous aujourd'hui, fondent notre engagement de faire d'Aix-Marseille-Provence un champion ouvert sur le monde », précise-t-il. Et son président d'enfoncer le clou : « Etre champion, c'est être celui qui fédère la Méditerranée et l'Afrique. »

Jean-Luc Chauvin prône également : « l'émergence de l'économie des service, à l'heure de la transversalité. » La CCIMP vise notamment, d'ici cinq ans, l'organisation d'un Davos des services sur le territoire en 2017 mais aussi d'un forum mondial des services. Elle s'appuiera sur une association déjà existante en son sein, D.E.F.I.S. Services créée en novembre 2014 pour le développement des entreprises et des filières innovantes de services.

Le locataire du Palais de la Bourse se lance aussi dans une opération de proximité. Les élus de la CCIMP entameront à compter du 6 mars 2017 un « roadshow des territoires ». ils partiront à la rencontre directe des 60 000 sociétés de la circonscription « pour présenter et partager les projets avec les entrepreneurs ». Jean-Luc Chauvin va créer un parlement de l'économie, « une agora pour faire entendre sa voix », avec la mise en réseau de l'ensemble des acteurs.
 
Enfin, dernière priorité de la nouvelle mandature, attirer et organiser de grands événements comme MP2018 (réplique de Marseille-Provence, capitale européenne de la culture en 2013) ou Paris 2024 (accueil des épreuves de voiles à Marseille dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques).




Lundi 23 Janvier 2017



Lu 1008 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 13 Juillet 2018 - 15:20 La Grèce en liberté très surveillée

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA