Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le nouveau nom de la Macédoine du Nord pourrait provoquer des élections anticipées en Grèce



            Partager Partager

Le premier ministre grec Alexis Tsipras se trouve menacé d'élections anticipées avec la reconnaissance du nom de Macédoine du Nord (photo : UE)
Le premier ministre grec Alexis Tsipras se trouve menacé d'élections anticipées avec la reconnaissance du nom de Macédoine du Nord (photo : UE)
GRÈCE / MACÉDOINE DU NORD. Coup de théâtre en Grèce. Alors que le Parlement macédonien vient d' adopter son nouveau nom, République de Macédoine du nord - issu des accords de Prespes (Prespa) signés au printemps 2018 entre le premier ministre grec Alexis Tsipras et son homologue nord-macédonien Zoran Zaev -, en Grèce, la prochaine ratification de cet accord crée une crise politique. Et menace du même coup de provoquer des élections anticipées. Après avoir accepté la démission de son ministre de la Défense, qui lui a néanmoins assuré que, s’il refuse de ratifier l’accord de Prespes, il ne fera pas tomber le gouvernement lors du vote de confiance, le premier ministre grec explique, très applaudi, dans une conférence prévue de longue date, pourquoi cet accord est une occasion unique à ne pas rater.

"Cet accord est historique, on l’a dit, avantageux d’un point de vue économique, on l’a dit. Et moi je veux ajouter en plus : patriotique ! Car le vrai patriotisme n’est pas de haïr la patrie des autres, son voisin. Le vrai patriotisme, c’est de se battre pour que ton pays devienne une économie pacifique qui fait prospérer la région", souligne-t-il. 

Le patriotisme d’une autre époque se trouve au centre des débats. Toute l’opposition, des conservateurs aux communistes en passant par les députés néonazis, accuse Alexis Tsipras de trahison car, il accepte que le pays voisin de la Grèce utilise le mot Macédoine. Or, la Macédoine occidentale est une région grecque frontalière.

Sept députés libéraux du parti "To Potami" (La rivière) devraient en revanche lui apporter leur soutien le jour de la ratification du traité prévue d'ici la fin du mois de janvier 2019. D’où la confiance affichée du gouvernement. Mais personne n’exclut un faux bond inattendu qui mènerait à des législatives anticipées si redoutées.

Selon les derniers sondages, le chef de l'opposition conservatrice - qui flirte sur la question avec l'extrême-droite et les thèses du parti néo-nazi grec - est donne gagnant avec plus de six points d'avance sur son rival, l'actuel premier ministre.


Lundi 14 Janvier 2019

Lu 1078 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE