Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le nouveau gouvernement tunisien luttera prioritairement contre la corruption


Rédigé par Eric Apim, le Mardi 12 Octobre 2021 - Lu 2968 fois


Onze semaines après le limogeage du précédent, la Tunisie compte enfin un nouveau gouvernement (photo : Présidence tunisienne)
Onze semaines après le limogeage du précédent, la Tunisie compte enfin un nouveau gouvernement (photo : Présidence tunisienne)
TUNISIE. Kaïs Saïed avait annoncé, samedi 9 octobre 2021, un nouveau gouvernement dans les heures à venir, l'équipe a finalement été dévoilée lundi 11 octobre 2021. Nommée Premier ministre le 29 septembre 2021, Najla Bouden a prêté serment auprès du président tunisien, au lendemain d'une manifestation de l'opposition protestant contre le coup de force de Kaïs Saïed qui s'est arrogé les pleins pouvoirs par un décret du 22 septembre 2021.

Le nouveau gouvernement de vingt-cinq membres (dont neuf femmes outre sa cheffe) succède au précédent de Hichem Mechichi limogé fin juillet 2021 en même temps que la mise en parenthèse de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP - le Parlement tunisien). Il comprend seulement deux des anciens ministres : Othman Jarandi aux Affaires étrangères et Fethi Selouati à l'Education. A l'Intérieur, c'est un retour de Taoufik Charfeddine, un proche du président, limogé par Hichem Mechichi.

Un banquier, Samir Saïd est nommé à l'Économie et à la Planification. Et deux femmes héritent des très importants ministères de la Justice et des Finances occupés respectivement par Leïla Jaffel et Sihem Boughdiri.

Kaïs Saïed seul maître à bord

La cheffe du gouvernement, première femme Premier ministre en Tunisie et dans le monde arabe a tenu à préciser le président, a annoncé au cours de sa prestation de serment au Palais de Carthage que sa priorité sera "la lutte contre la corruption". Au menu également le redressement économique du pays qui tente d'obtenir un prêt du Fonds monétaire international (FMI).

L'universitaire Najla Bouden (63 ans) et son équipe n'auront pas les coudées franches. Leurs prérogatives seront réduites. C'est d'ailleurs Kaïs Saïed qui présidera le conseil des ministres et détiendra donc le pouvoir exécutif.

Le nouveau gouvernement tunisien

Cheffe du gouvernement : Najla Bouden Ramadan

Ministre de la Justice : Leïla Jaffel

Ministre de la Défense nationale : Imed Memmich

Ministre de l'Intérieur : Taoufik Charfeddine

Ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger : Othman Jerandi

Ministre des Finances : Sihem Boughdiri Nemsia

Ministre de l'Économie et de la Planification : Samir Said

Ministre des Affaires sociales : Malek Zahi

Ministres de l'Industrie, des Mines et de l'Energie : Neila Nouira Gongi

Ministre du Commerce et de la Promotion des exportations : Fadhila Rebhi Ben Hamza

Ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche : Mahmoud Elyes Hamza

Ministre de la Santé : Ali Mrabet

Ministre de l'Éducation : Fethi Sellaouati

Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Moncef Boukthir

Ministre de la Jeunesse et des Sports : Kamel Deguiche

Ministre des Technologies de la communication : Nizar Ben Neji

Ministre des Transports : Rabi Majidi

Ministre de l'Équipement et de l'Habitat : Sarra Zaafrani Zenzri

Ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières : Mohamed Rekik

Ministre de l'Environnement : Leila Chikhaoui

Ministre du Tourisme : Mohamed Moez Belhassine

Ministre des Affaires religieuses : Ibrahim Chaibi

Ministre de la Famille, de la Femme, de l'Enfance et des Personnes Âgées : Amel Bel Haj

Ministre des Affaires culturelles : Hayet Ketat Guermazi

Ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle : Nasreddine Nsibi

Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Chargée de la coopération internationale : Aïda Hamdi




Lire aussi :
< >

Jeudi 30 Juin 2022 - 17:20 Les croisières tentent de se verdir €


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info