Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Le nouveau gouvernement tunisien luttera prioritairement contre la corruption




Onze semaines après le limogeage du précédent, la Tunisie compte enfin un nouveau gouvernement (photo : Présidence tunisienne)
Onze semaines après le limogeage du précédent, la Tunisie compte enfin un nouveau gouvernement (photo : Présidence tunisienne)
TUNISIE. Kaïs Saïed avait annoncé, samedi 9 octobre 2021, un nouveau gouvernement dans les heures à venir, l'équipe a finalement été dévoilée lundi 11 octobre 2021. Nommée Premier ministre le 29 septembre 2021, Najla Bouden a prêté serment auprès du président tunisien, au lendemain d'une manifestation de l'opposition protestant contre le coup de force de Kaïs Saïed qui s'est arrogé les pleins pouvoirs par un décret du 22 septembre 2021.

Le nouveau gouvernement de vingt-cinq membres (dont neuf femmes outre sa cheffe) succède au précédent de Hichem Mechichi limogé fin juillet 2021 en même temps que la mise en parenthèse de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP - le Parlement tunisien). Il comprend seulement deux des anciens ministres : Othman Jarandi aux Affaires étrangères et Fethi Selouati à l'Education. A l'Intérieur, c'est un retour de Taoufik Charfeddine, un proche du président, limogé par Hichem Mechichi.

Un banquier, Samir Saïd est nommé à l'Économie et à la Planification. Et deux femmes héritent des très importants ministères de la Justice et des Finances occupés respectivement par Leïla Jaffel et Sihem Boughdiri.

Kaïs Saïed seul maître à bord

La cheffe du gouvernement, première femme Premier ministre en Tunisie et dans le monde arabe a tenu à préciser le président, a annoncé au cours de sa prestation de serment au Palais de Carthage que sa priorité sera "la lutte contre la corruption". Au menu également le redressement économique du pays qui tente d'obtenir un prêt du Fonds monétaire international (FMI).

L'universitaire Najla Bouden (63 ans) et son équipe n'auront pas les coudées franches. Leurs prérogatives seront réduites. C'est d'ailleurs Kaïs Saïed qui présidera le conseil des ministres et détiendra donc le pouvoir exécutif.

Le nouveau gouvernement tunisien

Cheffe du gouvernement : Najla Bouden Ramadan

Ministre de la Justice : Leïla Jaffel

Ministre de la Défense nationale : Imed Memmich

Ministre de l'Intérieur : Taoufik Charfeddine

Ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger : Othman Jerandi

Ministre des Finances : Sihem Boughdiri Nemsia

Ministre de l'Économie et de la Planification : Samir Said

Ministre des Affaires sociales : Malek Zahi

Ministres de l'Industrie, des Mines et de l'Energie : Neila Nouira Gongi

Ministre du Commerce et de la Promotion des exportations : Fadhila Rebhi Ben Hamza

Ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche : Mahmoud Elyes Hamza

Ministre de la Santé : Ali Mrabet

Ministre de l'Éducation : Fethi Sellaouati

Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Moncef Boukthir

Ministre de la Jeunesse et des Sports : Kamel Deguiche

Ministre des Technologies de la communication : Nizar Ben Neji

Ministre des Transports : Rabi Majidi

Ministre de l'Équipement et de l'Habitat : Sarra Zaafrani Zenzri

Ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières : Mohamed Rekik

Ministre de l'Environnement : Leila Chikhaoui

Ministre du Tourisme : Mohamed Moez Belhassine

Ministre des Affaires religieuses : Ibrahim Chaibi

Ministre de la Famille, de la Femme, de l'Enfance et des Personnes Âgées : Amel Bel Haj

Ministre des Affaires culturelles : Hayet Ketat Guermazi

Ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle : Nasreddine Nsibi

Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Chargée de la coopération internationale : Aïda Hamdi

Eric Apim
Mardi 12 Octobre 2021

Lu 1530 fois



Eric Apim

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.