Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Le nombre de nuitées a baissé jusqu'à plus de 80% en 2020 dans les pays de l'Europe du Sud




La Grèce a été l'un des pays les touchés par l'absence de touristes (photo : F.Dubessy)
La Grèce a été l'un des pays les touchés par l'absence de touristes (photo : F.Dubessy)
UE. En 2020, les restrictions de voyages décrétées à cause de la Covid-19 et les autres mesures de précautions prises pour limiter la propagation de la pandémie ont affecté sévèrement le secteur du tourisme dans l'Union européenne. Selon une étude publiée par Eurostat, le nombre de nuits dans les établissements touristiques de l'Union européenne en 2020 (1,4 milliard) a enregistré une baisse de 52,1% par rapport à 2019 (2,9 mrds). Et plus précisément de 38% pour celles passées par les nationaux et de 68% par les non-résidents (visiteurs étrangers).

Si les Etats membres sont tous, sans exception, concernés par ce recul (le moins important se situe aux Pays-Bas avec -30,2%), les pays du Sud de l'UE payent le plus lourd tribut. Chypre (-77,7%), la Grèce (-72,5), Malte (-70,3), l'Espagne (-69,4%) et le Portugal (-61%) observent les plus fortes chutes.

A cause d'un confinement total, des frontières fermées et des avions scotchés sur les tarmacs, avril 2020 aura été le mois le plus touché avec 95% de nuitées en moins par rapport à avril 1999. En mai et juin, la levée partielle de la restriction des voyages a permis un lente reprise (-89% en mai et -71% en juin) qui s'est accélérée durant l'été 2020 (-43% en juillet et -33% en août). Mais, la recrudescence des cas de Covid-19 et les mesures sanitaires pour y faire face ont refait replonger les chiffres, pourtant passés à -41% en septembre.

Hausse de la fréquentation des nationaux dans trois pays

Le nombre de nuitées dans l'Union européenne a été divisé par deux en 2020 par rapport à 1999 (graphique : Eurostat)
Le nombre de nuitées dans l'Union européenne a été divisé par deux en 2020 par rapport à 1999 (graphique : Eurostat)
Le retour des restrictions de voyage s'est traduite immédiatement par un ralentissement en octobre, novembre et décembre 2020 (-53 %, -76 % et -78 % respectivement par rapport aux mêmes mois de 2019).

L'office statistique de l'Union européenne note cependant que, dans trois pays du Sud, les résidents nationaux ont plus réservé de chambres dans leur propre pays en 2020 qu'en 2019. Il s'agit de la Slovénie (+33%) ainsi que de Malte et Chypre (+15% chacun).

Au contraire d'autres, comme l'Espagne et la Grèce par exemple, comptent des baisses de plus de 40% des fréquentations des hôtels par leurs nationaux.

Lors de la précédente crise financière et économique, après deux années de déclin en 2008 et 2009, le tourisme avait retrouvé dès 2010 une progression des nuitées. De 2005 à 2019, leur nombre a ainsi connu une hausse de 43%.

Eric Apim
Mercredi 17 Mars 2021

Lu 1266 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

De "Algérie libre et démocratique" à "État civil et non militaire"

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.