Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le navire italien Grande America pourrait causer une marée noire sur les côtes françaises


Rédigé par le Jeudi 14 Mars 2019 | Lu 2065 commentaire(s)


Le Grande America git à 4 600 mètres de profondeur (photo : DR)
Le Grande America git à 4 600 mètres de profondeur (photo : DR)
FRANCE. Après un incendie à bord, dimanche 10 mars 2019, puis son naufrage deux jours après au large de la Rochelle (180 miles soit 320 km), le porte-conteneurs "Grande America" menace les côtes de Gironde et de Charente-Maritime d'une marée noire.

Le bateau italien laisse échapper de ses soutes 2 200 tonnes de fioul lourd - servant à sa propulsion - qui constitue une nappe de pollution d'une dizaine de km² (un km de large sur dix de long) comme a pu le constater un avion de la patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale.

Cette nappe d'hydrocarbures se rapproche des côtes qui se trouvent désormais à 200 km et pourrait les atteindre d'ici dimanche 17 mars 2019. Les préfectures de la Charente-Maritime et de la Gironde ont placé leurs départements en pré-alerte du plan Polmar-terre. Ce dispositif "comprend la préparation et le prépositionnement des moyens anti-pollution nécessaires, et l'organisation des opérations de reconnaissance à venir", précisent les deux préfectures dans un communiqué commun publié jeudi 14 mars 2019.

Le préfet maritime de l'Atlantique a ordonné l'appareillage depuis Brest du BSAA Argonaute. Ce navire spécialisé dans la lutte anti-pollution devrait arriver vendredi 15 mars 2019 au matin sur zone. Les moyens de lutte anti-pollution de l'Agence européenne pour la sécurité maritime (EMSA) ont également été sollicitées.

Appartenant à l'armateur italien, le Grande America (construit en 1997) se trouvait en provenance de Hambourg et à destination de Casablanca avant de faire naufrage dans le Golfe de Gascogne le 12 mars 2019 en milieu de journée. Selon son propriétaire napolitain, il transportait 365 conteneurs (dont 45 répertoriés comme contenant des matières dangereuses comme de l'acide chlorhydrique et de l'acide sulfurique), 2 210 véhicules dont 1 298 neufs. L'épave git désormais à 4 600 mètres de profondeur et Grimaldi annonce que le navire "Pourquoi Pas" va entreprendre une inspection sous-marine avec son ROV véhicule sous-marin téléguidé).