Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le multiplexe marseillais de Luc Besson ouvrira en 2018



            Partager Partager

Le multiplexe de Luc Besson soritra de terre avec cinq ans de retard (photo MPA Architectes)
Le multiplexe de Luc Besson soritra de terre avec cinq ans de retard (photo MPA Architectes)

FRANCE. Arnaud de Senilhes, secrétaire général d’Europacorp, a confirmé que le multiplexe marseillais de la société de Luc Besson sortirait bien de terre dans moins de deux ans et... avec cinq ans de retard sur la programmation initiale. « Le permis de construire modificatif est purgé depuis le mois de mai. En juillet nous lancerons les études d’avant projet afin d’être en mesure de poser la première en novembre et d’inaugurer le cinéma fin 2017-début 2018 », a annoncé le représentant de la société de l’auteur du Grand Bleu.

« Le plus beau multiplexe de France » selon Arnaud de Senilhes nécessitera seize mois de travaux et 30 M€ d'investissements portés par le tandem Foncière des régions/Crédit Agricole assurances (via la SCI « Euromarseille M ») et la Caisse des dépôts. Les investisseurs financeront la réalisation de la coque du bâtiment, l’exploitant (qui sera locataire des murs) prenant en charge son aménagement intérieur (entre 5 et 8 M€).

Après seize mois de travaux il sera inauguré au sein du programme Euromed Center, dans le nouveau quartier d'affaires de la cité phocéenne. Ce méga cinéma (11 400 m²) dessiné par l’architecte parisien Christian Marina (agence MP&A) comprendra quatorze salles et 2 804 fauteuils (dont une cinquantaine en cuir dans la salle First).


Le multiplexe marseillais disposera de quatorze salles (photo Europacorp)
Le multiplexe marseillais disposera de quatorze salles (photo Europacorp)

Emblème du programme Euromed Center, le cinéma signé du starchitecte italien Massimiliano Fuksas a été reconfiguré pour permettre aux opérateurs de phaser le chantier. Le projet a également subi les foudres des recours d’un exploitant local (Pradex, exploitant du cinéma du Prado à Marseille).

D’une facture nettement plus académique que le projet initial de Fuksas qui prévoyait la stylisation de trois dauphins, le bâtiment devient un simple parallélépipède. Les seuls touches d’originalité sont une façade en résille de béton et un écran géant surmonté de la petite fée, emblème d’EuropaCorp (voir photo).

Sur l'exercice 2015/2016, la société de Luc Besson a réalisé un chiffre d'affaires de 147,2 M€ de chiffre d'affaires (en chute de 35%) dont 7,5 M€ apportés par l'activité multiplexes. En progression de 28,6% par rapport à l'exercice précédent et grâce à l'augmentation de la fréquentation du multiplexe EuropaCorp Cinémas à Aéroville (Tremblay-en-France, banlieue parisienne), ce secteur représente sur douze mois désormais 5,1% du chiffre d'affaires total de la société contre 2,6% sur 2014/2015.

Avec seulement neuf cinémas pour quarante neuf écrans et 8 147 fauteuils, la ville de Marseille affiche un ratio très faible de 9,6 fauteuils pour 1 000 habitants très éloigné de la moyenne nationale (16,5 fauteuils / 1 000 habitants).

Luc Besson devra faire face à une concurrence sévère puisque pas moins de trois autres projets de multiplexes existent dans la cité phocéenne. Le premier, situé à la Capelette dans les quartiers Est de la ville est proposé par le groupe Pathé et l’exploitant local Tarizzo. Il comprendra douze salles et 2 840 fauteuils. Le second, un cinéma art et essai de sept salles et 854 fauteuils, prendra place sur la Canebière dans les locaux de l'actuelle mairie des 1er et 7e arrondissements. Financé par la société Artplexe, il coûtera entre 10 à 12 M€. Dernier permis de construire déposé début mai 2016, le multiplexe du Centre commercial Grand Littoral (propriété de Klépierre), dans les quartiers Nord. Son promoteur, le groupe charentais CGR investira 12 M€ dans ce complexe de dix salles et 1 745 fauteuils.



Jeudi 16 Juin 2016

Lu 1628 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 12:24 La croisière s'allie au Sud €


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE