Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le maréchal libyen Haftar veut contraindre les Turcs à sortir du conflit libyen



            Partager Partager

Khalifa Haftar ne veut pas que la Turquie prenne part à la guerre civile en Libye (photo : DR)
Khalifa Haftar ne veut pas que la Turquie prenne part à la guerre civile en Libye (photo : DR)
LIBYE / TURQUIE. La tension monte entre Ankara et Khalifa Haftar. Voici deux jours, le maréchal libyen accusait les autorités turques de soutenir militairement le gouvernement d'unité nationale (GNA), contre qui il mène une bataille depuis début avril 2019 pour la prise de Tripoli. Malgré l'embargo sur les armes décrété par l'Onu en 2011, le président Recep Tayyip Erdogan a reconnu en fournir au GNA et a communiqué sur la signature d'un accord de coopération militaire avec le gouvernement reconnu par la communauté internationale.
Khalifa Haftar a non seulement menacé de s'en prendre aux intérêts turcs, mais a demandé à ses forces d'attaquer les navires de ce pays croisant dans les eaux libyennes. Un drone turc de type Bayraktar, survolant l'aéroport international de Mitiga, a même été abattu au décollage. Il faut dire que le maréchal peine à conquérir la capitale - il a subit un gros revers le 27 juin 2019 -, et l'arrivée des Turcs dans la bataille contrarie ses plans de devenir le seul maître de la Libye.

Dimanche 30 juin 2019, les Turcs haussaient le ton et réclamaient la libération immédiate de six de ses ressortissants capturés le même jour par les forces du maréchal Haftar. "La détention de six de nos concitoyens par des milices illégales liées à Haftar est un acte de violence et de piraterie", soulignait, dimanche 30 juin 2019 dans un communiqué, Mevlut Cavusoglu. "Nous nous attendons à ce que nos concitoyens soient libérés immédiatement", poursuit le ministre turc des Affaires étrangères, affirmant que, dans le cas contraire, les ravisseurs deviendraient des "cibles légitimes."

"ll y aura un prix très élevé à payer à toute attitude hostile ou attaque (...) Nous riposterons de la façon la plus efficace et forte", appuie son homologue à la Défense, Hulusi Akar.

Lundi 1 Juillet 2019

Lu 786 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.