Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le marché automobile italien s’effondre


Rédigé par , le Mardi 2 Décembre 2008 - Lu 1883 fois

Le marché automobile italien s'enraye. Les ventes de voitures neuves ont dégringolé de 29,4 % en novembre. Cette glissade affecte tous les constructeurs, à commencer par Fiat.


Les ventes de Fiat ont baissé de 28,6 % en novembre
Les ventes de Fiat ont baissé de 28,6 % en novembre
ITALIE. Sorties de route en série. Le marché automobile transalpin est en chute libre : en novembre, les ventes de véhicules neufs s'effondrent de 29,46 % (138.000 contre 196.000 l'année dernière).

Cette baisse mensuelle est la plus forte depuis quinze ans, selon le ministère des Transports italien. Elle amplifie la glissade amorcée en octobre (- 18,89 %). Sur les onze premiers mois de l’année, les immatriculations de véhicules diminuent de 13,4 % par rapport à la même période de l’an dernier (2 millions de véhicules contre 2,3 millions en 2007).

Le marché de l’occasion suit la même pente : en novembre, le nombre de transactions de véhicules de deuxième main chute de 12,45 % par rapport à novembre 2007.

Avec 43.277 véhicules vendus le mois dernier, le groupe Fiat voit ses ventes baisser de 28,6 % par rapport à novembre 2007. Ce mauvais résultat succède à un mois d’octobre déjà peu reluisant pour la firme turinoise: entre le 1er et le 31 octobre, celle-ci accuse un recul de 13,12%. Sur les onze premiers mois de l’année, les ventes de Fiat neuves chutent de 11,6% (644.496 contre 729.540 un an plus tôt).

Renault et Toyota en chute libre

Seule lueur d'espoir dans ce sombre tableau: en un an, le constructeur transalpin voit sa part de marché augmenter de 30,9% à 31,28% sur son marché domestique.

Mais cette progression doit moins à sa santé qu’à la mauvaise passe que traversent ses concurrents. Dans le sillage de Ford, tous les constructeurs étrangers boivent la tasse: la firme américaine plonge de 22,87% en novembre par rapport à novembre 2007 (11.939 véhicules), comme Volkswagen (8.918 véhicules, - 25,81%), Opel (9.624 véhicules, - 25,89%), Citroën (8.501 véhicules, - 13,66%), Mercedes (4.754 véhicules, - 25,26%) et BMW (- 39,59%).

Les gadins les plus spectaculaires sont à mettre au débit de Toyota (6.195 véhicules, - 46,6%) et de Renault (5.344 véhicules, - 48,62%).

Seule l’allemande Audi reste en positif avec un surprenant +16,38%, mais sur un volume de transaction restreint (4.957 véhicules).




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info