Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Le laboratoire Pierre Fabre inaugure une unité de production en Tunisie


Le laboratoire français Pierre Fabre a investi avec son partenaire en Tunisie, SIPHAT, 5,5 M€ pour produire 7 à 8 millions d’unités de médicaments par an. Cette nouvelle usine destinée à desservir les marchés tunisien, libyen et subsaharien pourra également servir de site alternatif pour les marchés européens.


            Partager Partager

La nouvelle unité produira des formes sèches de médicament
La nouvelle unité produira des formes sèches de médicament
FRANCE / TUNISIE. Pierre Fabre a inauguré mardi 6 janvier 2009 une nouvelle unité de production en Tunisie. Pour le groupe pharmaceutique français qui produit très majoritairement en France, c’est un événement.

Pierre Fabre est présent en Tunisie depuis 1997 avec une filiale commerciale qui réalise un chiffre d’affaires de moins de 10 M€. Mais il a dû s’adapter après un changement de la réglementation qui impose désormais d’être fabricant local pour commercialiser des médicaments en Tunisie.

Pierre Fabre Médicament s’est ainsi associé au groupe SIPHAT (Société des industries pharmaceutiques de Tunisie). Leur société commune, Pierre Fabre Médicament Production Tunisie (PFMPT), est détenue à 65% par Pierre Fabre Médicament et à 35% par SIPHAT.

Implantée à Ben Arous, la nouvelle unité qui a nécessité un investissement de 10 millions de dinars (TND), soit 5,5 M€, a été inaugurée en présence des dirigeants du groupe français et de Mondher Zenaïdi, ministre tunisien de la Santé publique.

Site alternatif pour les marchés européens

D’une capacité de 7 à 8 millions d’unités par an, l’unité va produire des formes sèches de médicaments, dans un premier temps, essentiellement du tardyféron, un complément minéral utilisé pour traiter l'anémie par carence en fer et comme complément alimentaire dans les déficits en fer.

Elle devrait également développer, dans les classes thérapeutiques essentielles, de nouvelles spécialités pharmaceutiques génériques et de nouvelles formes galéniques ou présentations destinées aux marchés tunisien, africain et européen. Le groupe français a en effet l’intention de demander l’agrément de ce site de production par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFFSSAPS) pour en faire un "site alternatif" de l'usine de PFMLP France, à Gien, pour la fabrication des formes sèches du groupe Pierre Fabre, destinées au marché européen.

Le site PFMP de Gien est la première usine du groupe français en termes d’effectifs (440 personnes) et de quantités produites (plus de 125 millions d'unités, dont 50% de formes sèches).

Un partenaire pour développer les exportations

Pour les marchés d’Afrique subsaharienne et la Libye qui, dans l’organisation de Pierre Fabre, sont rattachés à la filiale tunisienne, le laboratoire français compte sur son partenariat avec SIPHAT pour développer ses exportations.

Le groupe Pierre Fabre a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 1,7 Md€, dont 47% à l’international. Il emploie 9.500 personnes dont 30% hors de France.

De son côté, la SIPHAT, qui a été créée en 1989, est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de médicaments, notamment sous licence en vertu d'accords de partenariat conclus avec des laboratoires européens (France, Allemagne et Espagne), américains et arabes (Jordanie).

Elle emploie 750 salariés et prévoit un chiffre d’affaires de 41 MTND en 2008 contre 40,3 MTND en 2007.

Aliette de Broqua

Mardi 6 Janvier 2009

Lu 6310 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss