Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le groupement Vinci/CDC/Reichen emporte l'appel d'offres pour la reconversion du hangar J1 à Marseille


Le groupement qui associe Adim Provence (groupe Vinci), la Banque des Territoires (groupe Caisse des Dépôts) et l'agence d'architectes-urbanistes Reichen-Robert & Associés (agence RR&A) emporte le droit de ressusciter le J1, halle désaffectée de 25 500 m² construit à la fin des années 1920.


            Partager Partager

Cent ans après sa construction, le J1 va connaître une nouvelle vie (photo : F.Dubessy)
Cent ans après sa construction, le J1 va connaître une nouvelle vie (photo : F.Dubessy)
FRANCE. Le vainqueur de l'appel à projet lancé fin juin 2017 par le Grand port maritime de Marseille (GPMM) pour la reconversion de son hangar J1 sera dévoilé vendredi 11 janvier 2019 en début d'après-midi, sans doute lors des voeux avec la presse du port de Marseille-Fos. Prévue au départ jusqu'au 15 novembre 2017, la date de remise des dossiers de candidature avait été reportée au 9 janvier 2018 à 16h.

Selon nos informations (depuis confirmées par le GPMM), le groupement associant Adim Provence (groupe Vinci), la Banque des Territoires (groupe Caisse des Dépôts) et l'agence d'architectes-urbanistes Reichen-Robert & Associés (agence RR&A) emporte le droit de ressusciter cette halle désaffectée de 25 500 m² construit à la fin des années 1920. Huit dossiers avaient été déposés et quatre offres retenues par le Comité de sélection puis validée par le Directoire. Le jury s'est prononcé le 19 décembre 2018.

Le choix du lauréat répond d’abord à des critères financiers : lors du lancement de la consultation, le GPMM ne cachait pas sa volonté de valoriser son foncier. L'appel à projet évoquait "une valorisation participant au rayonnement du port et de la ville de Marseille et une rénovation d’ensemble, afin d’y accueillir de nouvelles activités génératrices de recettes pour le GPMM.
Son règlement indiquait que les opérateurs devaient s’acquitter d’un droit d’entrée de 9 M€ HT minimum et verser une redevance d’occupation longue durée (jusqu’à 70 ans) au GPMM. Quant aux futurs occupants du J1, ils devront lui verser un pourcentage de leur chiffre d’affaires. A l’époque, Jean-Marc Forneri, le président du conseil de surveillance du port évoquait un investissement  "de 150 à 200 millions d’euros." Il sera de 100 M€.

Participer au rayonnement du port et de la ville de Marseille

Le port mettra à disposition du groupement, via une AOT (« Autorisation d’occupation temporaire »), les trois niveaux de ce bâtiment de type Eiffel construit en 1920 (25 500 m²) ainsi que ses abords idéalement situés à un jet d’ancre de la place de la Joliette et du Mucem : 16 500 m² de terre-pleins, 150 mètres linéaires de quai et le plan d’eau (4 000 m²) attenant au sud du site. "La prochaine étape sera la discussion sur la convention d'occupation temporaire avec une signature du contrat prévue fin mars 2019", précisent Jean-Marc Forneri et Christine Cabau-Woehrel, présidente du directoire du GPMM.

Ce hangar posé sur les quais du port de commerce se situe entre le fort Saint-Jean, le Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) et la Joliette, au cœur d’Euroméditerranée. "Par son emplacement d’exception et son empreinte emblématique dans l’histoire du port et de la ville, sera ainsi la nouvelle pièce maîtresse du front de mer prestigieux qui se construit à Marseille", précisait l'appel à projet.

Il inclut le J1 et ses abords avec une emprise au sol de 8 500 m² et trois niveaux de 8 500 m² chacun représentant une superficie couverte totale de 25 500 m² environ. Ainsi que ses abords (terre-pleins et bords de quai) d'une superficie de 16 500 m². Le texte permettait une emprise optionnelle dite "partie sud de la Digue du Large mais qui n'a pas été utilisée par le groupement vainqueur. Le GPMM pourrait proposer un autre projet.

Inauguré en 2023, le nouveau bâtiment, qui prendra le nom de La Passerelle, va dédier 10 800 m² au tertiaire dont 8 000 m² de bureaux premium. "Nous ne ferons pas un Miami sur Méditerranée", précise Jean-Marc Forneri. Le reste de cette surface sera dévolue à des espaces de travail partagé (coworking), des incubateurs d'innovations et de la formation dans le domaine maritime. Il hébergera aussi un hôtel de 130 chambres en R+2 et R+3 sous l'enseigne Marriott et sur 65 000 m², et "Marseille-sur-Bains" (un espace avec remise en forme, spa et parcours de santé) et un amphithéâtre "Game Life Agora" pour les compétitions de e-sport. Le parvis sera ouvert et permettra de proposer des happenings et des expositions temporaires. Il accueillera également une conciergerie de haut-niveau (proposant la location de vélos) et une conciergerie maritime dédiée au nautisme et à la grande plaisance pour la réception des escales des yachts. Une piscine extérieure, un mur d'escalade, plusieurs restaurants (dont celui du Marriott) et une halle gourmande viendront couronner le tout.

"Un équilibre entre les loisirs et services", commente Renaud Paubelle, directeur de l'aménagement du Port de Marseille-Fos.

En octobre 2018, Olivier Sichel, directeur général de la Banque des Territoires, et Richard Curnier, directeur régional de la Banque des Territoires, choisissaient le J1 pour la conférence d'inauguration de la Banque des Territoires, un des cinq métiers du groupe Caisse des Dépôts.

Paul Boinet

Vendredi 11 Janvier 2019

Lu 2197 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.