Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le groupe d'Aucy et le distributeur Coroos écopent d'une amende de près de 32 M€ pour entente



            Partager Partager

Les Français Bonduelle et d'Aucy avaient conclu un accord que le premier a dénoncé à la Commission européenne pour bénéficier de l'immunité (photo : DR)
Les Français Bonduelle et d'Aucy avaient conclu un accord que le premier a dénoncé à la Commission européenne pour bénéficier de l'immunité (photo : DR)
UNION EUROPÉENNE. Du 19 janvier 2000 au 11 juin 2013, les Français Bonduelle et Cecab ainsi que le Néerlandais Coroos se sont entendus sur les prix des boîtes de conserve de légumes (haricots, petits pois, mélanges de petits pois et carottes, macédoines de légumes et maïs doux en conserve) pour leur distribution dans tout l'Espace économique européen (EEE). Trois accords séparés avaient été conclus et couvraient même les produits fabriqués sous marque de distributeur et ceux destinés au secteur de la restauration. Coroos n'a participé qu'au premier (couvrant tous les légumes sauf le maïs) alors que Bonduelle et le groupe Cecab ont participé aux trois accords.

"L'objectif des trois entreprises impliquées dans l'entente était de préserver ou de renforcer leur position sur le marché, de maintenir ou d'accroître leurs prix de vente, de réduire l'incertitude concernant leurs comportements commerciaux futurs, et de façonner et contrôler les conditions des échanges et de commercialisation pour les tourner à leur avantage. Pour ce faire, elles ont fixé les prix, ont convenu de parts de marché et de volumes de vente, se sont réparti les clients et les marchés, ont coordonné leurs réponses aux appels d'offres, et ont échangé des informations sensibles d'un point de vue commercial", précise un communiqué de la Commission européenne.

L'Italien Conserve Italia aussi sur la sellette

Après investigations sur les faits, dénoncés par Bonduelle en octobre 2013 (selon la procédure de clémence), la Commission européenne a condamné les entreprises Coroos et Cecab (renommé groupe d'Aucy en 2015) à 31,64 M€ d'amende totale pour infraction aux règles de l'Union européenne en matière de pratiques anticoncurrentielle. Bonduelle bénéficie lui d'une immunité totale (le fabriquant était menacé d'une amende d'environ 250 M€) grâce à sa coopération à l'enquête. Dans le cadre d'une transaction, Coroos et Cecab ont vu leur amende diminuer "en tenant compte du stade auquel ces entreprises ont apporté leur coopération et de la mesure dans laquelle les éléments de preuve qu'elles ont fournis ont aidé la Commission à démontrer l'existence de l'entente à laquelle elles ont participé", comme le précise la Commission dans un communiqué.
Coroos devra payer 13,647 M€ et le groupe Cecab 18 M€.

"Il convient que les consommateurs européens aient accès à des denrées alimentaires vendues à des prix abordables. Et la concurrence le permet. Mais au lieu de se livrer mutuellement concurrence, Coroos et le groupe Cecab se sont entendues pour se partager le marché et pour fixer les prix des légumes en conserve dans l'ensemble de l'Europe. Et ce pendant plus de dix ans. Au final, ce sont les consommateurs européens qui sont lésés par ces ententes, et avec la décision adoptée ce jour, nous envoyons un message clair aux entreprises: les ententes ne sont pas acceptables", commente Margrethe Vestager, commissaire européenne chargée de la politique de concurrence.

Un quatrième groupe est également concerné par ce cartel des légumes des géants européens de l'agroalimentaire : l'Italien Conserve Italia. Mais, l'enquête se trouve toujours en cours.

Lundi 30 Septembre 2019

Lu 1098 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.