Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le groupe coopératif Cooperl menace de fermer plusieurs usines



            Partager Partager

La Cooperl craint pour sa survie si elle doit payer l'amende infligée par l'Autorité de la Concurrence (photo : DR)
La Cooperl craint pour sa survie si elle doit payer l'amende infligée par l'Autorité de la Concurrence (photo : DR)
FRANCE. Condamné dans l'affaire dite du "cartel du jambon" en juillet 2020, Cooperl (2,4 mrds€ de chiffre d'affaires et 7 200 salariés en 2019) continue de clamer son innocence. Le groupe coopératif agroalimentaire breton basé à Lamballe (Côtes-d'Armor) s'est vu infligé par l'Autorité française  de la concurrence une amende de 35,5 M€, la plus élevée des douze entreprises du secteur du jambon et de la charcuterie sanctionnés pour un montant total de 93,03 M€.

Cooperl (marques Madrange, Paul Prédault, Jean Caby, Montagne noire, Brocéliande...) a été reconnu coupable d'avoir, avec ses concurrents, "présenter un front commun lors de leurs négociations avec les abatteurs afin de contrer les demandes de hausses de prix sur la matière première, voire obtenir des baisses de prix pour l'achat de celle-ci", indique l'Autorité française de la concurrence. Ainsi que s'être concertés "pour arrêter une position commune sur les hausses de prix des produits de charcuterie qu'ils entendaient pratiquer auprès de la grande distribution pour les marques distributeurs (MDD) ou marques "premier prix"".

Selon Emmanuel Commault, "cette amende fait peser un risque sur le groupe (...) elle nous met virtuellement en cessation de paiement." Le directeur général de Cooperl affirme, dans un communiqué publié mardi 20 octobre 2020, que "la pièce maîtresse (NDLR : un carnet d'appels téléphoniques) ayant conduit à la condamnation de ces sociétés par l’Autorité de la concurrence est un faux "​fabriqué de toutes pièces"". Dans ce dossier, Brocéliande et Cooperl ont déposé plainte pour faux, usage de faux, dénonciation calomnieuse et escroquerie au jugement.

Usines et emplois menacés

"il nous semble urgent qu’une prise de conscience s’opère au plus haut niveau afin que les règles de preuves devant l’Autorité de la concurrence évoluent et reçoivent un cadre juridique à la fois adapté et spécifique...En effet, la pratique actuelle mise en œuvre devant l’Autorité de la concurrence aboutit à des décisions qui sont prises sur la base de documents falsifiés et de propos purement et simplement diffamatoires et calomnieux", souligne Patrice Drillet, président de la coopérative.

Si le groupe breton a engagé une procédure d'appel, elle ne le dispense pas de s'acquitter de la somme dans les prochains jours.
"Nous nous finançons, à hauteur de 200 millions d'euros sur les crédits fournisseurs. Si demain ces derniers diminuent de 50%, nous serons dans l'obligation de trouver 100 millions d'euros supplémentaires pour financer notre activité", insiste Emmanuel Commault.
"Si on nous demande de payer dans les jours qui viennent (...) on arrête tous les recrutements, tous les projets d'investissement et on s'engage dans un plan de restructuration dur (...) Je ne fais pas de chantage, on joue notre survie. Le plan est presque prêt", lance- t-il.

En jeu, des gel des recrutements, un arrêt des investissements, des baisses de salaires et la fermeture de certains de ses vingt-sept sites industriels en France. Ces derniers seraient déterminés parmi les douze usines (900 M€ de chiffre d'affaires et 2 500 salariés au total) rachetés lors de la reprise de Brocéliande en 2010 et des actifs de la holding Financière Turenne Lafayette en 2017.

Mercredi 21 Octobre 2020

Lu 982 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.