Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le groupe Suez s'inquiète d'une entrée dans son capital de son concurrent Veolia



            Partager Partager

Suez n'accepte pas sa reprise par Veolia (photo : DR)
Suez n'accepte pas sa reprise par Veolia (photo : DR)
FRANCE. L'annonce, lundi 31 août 2020, de Veolia de reprendre à Engie ses 29,9% d'actions qu'elle détient dans Suez, passe très mal du côté de Suez.

Dans un premier temps, le groupe français spécialisé dans la gestion de l'eau et des déchets avait publié un communiqué laconique stipulant que "la démarche de Veolia n'a pas été sollicitée et n'a fait l'objet d'aucune discussion avec Suez". Avant, quelques heures après, de réunir son Conseil d'administration et d'être plus ferme dans son second communiqué. "Dans un contexte où l’urgence environnementale est clé pour l’avenir de nos concitoyens, l’offre de Veolia génère des préoccupations sur l’avenir des activités de traitement et de distribution de l’eau en France et sur l’emploi au regard du montant des synergies espérées", indique le texte. "La stratégie proposée engendrerait des disynergies et des pertes d’opportunité en France et à l’international. Par ailleurs, la complexité du processus retenu conduirait à deux années de perturbations opérationnelles, au moment où, dans le contexte post-Covid, les équipes sont focalisées sur la mise en oeuvre de leur plan stratégique", insiste le texte.

Le conseil d'administration d'Engie examinera l'offre de Veolia dans le courant du mois de septembre 2020. Antoine Frérot, Pdg de Veolia, se dit "sûr à 100%" que l'opération se fera et que la fusion "va dans le sens de l'histoire". Il engage les équipes de Suez à rejoindre son projet.

Veolia - qui compte après la prise des 29,9% des parts monter à 100% du capital - entend créer un champion français dans les secteurs de l'eau, des déchets et des services à l'énergie, un marché estimé à 1 168 mrds€.

Mardi 1 Septembre 2020

Lu 1018 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Communication


Econostrum.info envisage un partenariat éditorial, un rapprochement avec un autre média, ou l'entrée dans son capital de nouveaux actionnaires.

Si vous êtes intéressés, merci de nous joindre au 06 29 89 55 56.

La direction d'Econostrum.info





RÉFLEXION

La relance du secteur touristique méditerranéen offre l'occasion de s’engager vers un tourisme durable

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
avis d'expert

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.