Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le gouvernement algérien refuse toute vente d’Orascom Telecom à un groupe étranger


Rédigé par Amal Belkessam, à ALGER, le Jeudi 29 Avril 2010 - Lu 4677 fois


Le bras de fer continue pour Orascom (photo Orascom)
Le bras de fer continue pour Orascom (photo Orascom)
ALGERIE. Les autorités algériennes sont intervenues le 28 avril 2010 pour réaffirmer leur refus de la vente totale ou partielle d’Orascom telecom Algérie (OTA) qui exploite la marque de téléphonie mobile Djezzy.

Dans un communiqué publié à l’occasion d’informations de presse rapportant la volonté du groupe égyptien Orascom de céder sa filiale algérienne au groupe sud africain MTN, le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication déclare son hostilité à ce transfert de propriété et met en garde : " Toute transaction concernant donc OTA sera nulle et non avenue et pourrait aboutir au retrait de la licence de téléphonie concédée à cette entreprise de droit algérien. "

Rappelant que l’Etat algérien dispose d’un "droit de préemption sur la totalité du capital de cette entreprise " le ministère menace Orascom.

" Toute tentative de contourner cette décision pourrait conduire, le cas échéant à la mise en œuvre de la procédure d’expropriation des actionnaires actuels d’OTA, conformément aux dispositions légales pertinentes. "

Le ministre des Finances, Karim Djoudi, a déclaré de son côté : " La loi dit clairement que l’Etat a un droit de préemption. La situation fait que nous avons la possibilité de prendre 51% du capital. Toute transaction qui sera opérée sur des actifs en Algérie d’un non-résident donnera lieu à une taxe de 20% sur la plus-value réalisée."

Les autorités algériennes appellent donc OTA à prendre attache avec elles pour discuter d’un éventuel désengagement ainsi que de sa situation fiscale.

Le groupe reste interdit de transfert de ses dividendes tant que son contentieux avec le fisc algérien n’est pas totalement apuré.

Lire aussi:Orascom Telecom Algérie interdit de transfert de devises vers l’étranger
Orascom Telecom Holding (OTH) ne vendra pas sa filiale algérienne















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info