Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le gouvernement Berlusconi relance la ligne Lyon-Turin et le pont de Messine


Le nouveau gouvernement italien veut relancer deux grands projets d'infrastructure : la ligne à grande vitesse Lyon-Turin et le pont sur le détroit de Messine. Deux opérations qui nécessitent des chantiers herculéens.


            Partager Partager

Le nouveau gouvernement de Silvio Berlusconi compte relancer deux projets d’infrastructures pharaoniques mis entre parenthèses par son prédécesseur.
Le ministre de l’Industrie Claudio Scajola a affirmé dans un entretien au quotidien turinois La Stampa le 9 mai sa volonté « d’accélérer la réalisation de la percée ferroviaire entre Lyon et Turin ». Fruit d’un traité passé en 2001 entre les Etats Français et Italiens, ce chantier herculéen implique le percement d’un tunnel de 53 km sous les Alpes entre Modane et la vallée de Suse (montant de l’investissement : 7,5 MdE dont 2 MdE à la charge de la France). Les travaux sont aujourd’hui bloqués côté italien en raison de la forte opposition des riverains et des écologistes.

« Il n'est pas pensable de ne pas la réaliser. Il faut donner la parole aux opposants, les informer mais ensuite les politiques doivent décider et aller de l'avant », renchérit le ministre des Transports, Altero Matteoli, dans un entretien donné le même jour au quotidien romain Il Messagero.

Un pont de six milliards entre Calabre et Sicile

Ce dernier a également ressorti des cartons le projet de tunnel sur le détroit de Messine, abandonné par le gouvernement de Romano Prodi.
Cet ouvrage pharaonique de 3,6 km appelé à relier la Sicile à la Calabre « est une promesse électorale qui sera honorée », a martelé le ministre des Transports. Le chantier promet lui aussi d’être herculéen : sept ans et plus de 6 milliards d’euros seront nécessaires pour créer ce pont rail-route suspendu à 64 mètres au-dessus de la mer, et capable de résister à des séismes de magnitude 7 sur l’échelle de Richter.
En 2006, le gouvernement Prodi avait annulé le marché passé avec le consortium dirigé par la société italienne de travaux publics Impregilo, avec l’espagnol Sacyr SA et le japonais Ishikawajima-Harima Heavy Industries CO Lt.

Le projet est dans la ligne de mire des défenseurs de l’environnement : en octobre 2005, la Commission européenne a engagé une procédure contre l'Etat Italien, l'accusant notamment de ne pas avoir fait « d'analyse d'impact environnemental » de la construction du pont pour les quelque 300 espèces d'oiseaux sauvages présents dans le détroit.
W. A.

william allaire
Mercredi 21 Mai 2008

Lu 721 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.