Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le gisement de gaz naturel de Larache au Maroc s'avère très prometteur


Rédigé par , le Lundi 4 Avril 2022 - Lu 2186 fois


La zone "Anchois" se trouve au large de la ville de Larache (carte: Chariot Oil & Gaz)
La zone "Anchois" se trouve au large de la ville de Larache (carte: Chariot Oil & Gaz)
MAROC. Découvert au large de la ville de Larache (90 km au sud de Tanger) en janvier 2022 par Chariot Oil & Gaz, le nouveau réservoir de gaz naturel serait d'excellente qualité, comme le souligne un communiqué publié jeudi 31 mars 2022 par la compagnie britannique. Le gaz de méthane serait présent à plus de 96% dans les sept réservoirs répertoriés, "sans impuretés nuisibles telles que le H2S (NDLR: Sulfure d'hydrogène) ou le CO2 (NDLR: Dioxyde de carbone)".

Présent dans le gisement baptisé "Anchois" exploité par la plate-forme de forage semi-submersible Stena Don depuis décembre 2021, ce puits est rattaché au permis d'exploitation Lixus (2 390 km² avec des profondeurs d'eaux allant du littoral à 850 mètres) détenu à 75% par Chariot Oil & Gaz et 25% par l'Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM). Il a été désigné sous le nom d'Anchois-2.

Selon la note, "les estimations de la disponibilité nette de gaz pour le puits d'Anchois-2, basées sur une interprétation plus poussée des données du puits, ont été améliorées à environ 150 m par rapport à l'analyse préliminaire précédemment annoncée de plus de 100 m, comparé aux 55 m du puits de découverte original d'Anchois-1."

Le gaz disponible rapidement

Les analyses effectuée dévoilent en plus que le gaz extrait ne nécessitera qu'"un traitement minimal". Selon Chariot, "la composition très cohérente du gaz permet potentiellement de traiter tout le gaz produit à partir des différents réservoirs dans une seule installation de traitement du gaz, ce qui permet un développement simple". Ceci réduira donc d'autant les investissements pour l'entreprise axée sur le continent africain.

"Nous sommes ravis d'annoncer cette mise à jour très positive sur l'analyse des données de puits obtenues à partir de notre campagne de forage de gaz réussie pour le projet Anchois", commente Adonis Pouroulis. Le Pdg par intérim de Chariot Oil & Gaz ajoute, "notre ambition est de mettre en ligne rapidement le développement du gaz d’Anchois, pour alimenter la croissance économique du Maroc, mais aussi pour fournir des flux de trésorerie à court terme à nos actionnaires. Nous continuerons à travailler sur un plan de développement accéléré du terrain, au bénéfice de toutes les parties prenantes."

Voici quatre mois, la compagnie britannique a annoncé avoir signé un protocole d'accord sur la vente de ce gaz avec un "groupe énergétique international de premier plan", sans en communiquer l'identité. Il prévoit un volume journalier de livraison de près de 20 millions de mètres cubes de gaz sur vingt ans. "Les parties feront progresser les discussions en vue de signer des accords définitifs pour la mise en œuvre du développement gazier d’Anchois avec une décision d’investissement finale ciblée en 2022 et une production du gaz en 2024", indiquait à l'époque Chariot.

Aujourd'hui, selon l'ONHYM, quarante-trois puits d'exploration offshore d'hydrocarbures sont recensés au Maroc sur un total de 46 827 km² d'interprétation sismique 3D ainsi que 158 825 km de sismique 2D. "D'une manière générale, le Maroc reste encore sous-exploré, puisqu'on ne compte que 338 forages en onshore et en offshore pour tout le pays. Cependant, il est important de noter que l'ensemble des bassins sédimentaires marocains sont caractérisés par la présence de systèmes pétroliers fonctionnels et viables", précise l'Office.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info