Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le fondateur du parti néonazi grec Aube Dorée plaide non coupable



            Partager Partager

Le fondateur d'Aube Dorée, Nikos Michaloliakos, plaide non coupable (photo : Aube Dorée)
Le fondateur d'Aube Dorée, Nikos Michaloliakos, plaide non coupable (photo : Aube Dorée)
GRÈCE. Plusieurs milliers d’activistes antifascistes se sont rassemblés devant la Cour d’assises d’Athènes, mercredi 6 novembre 2019, pour l’audition du fondateur et dirigeant du parti néonazi Aube Dorée, Nikos Michaloliakos. C’est sa première apparition dans ce procès qui dure depuis maintenant plus de quatre ans et vise soixante-neuf membres du parti.

En Grèce, il est impossible d’interdire un parti, quelle que soit son idéologie, même s’il s’agit de nazisme. Aussi ce procès revêt une importance particulière, car il vise, selon la partie civile, à démontrer qu’Aube Dorée n’est pas un parti politique mais une organisation criminelle à structure pyramidale et à hiérarchie militaire.

Selon elle, Nikos Michaloliakos se trouve à l’origine des sections d’assaut qui pendant des années ont arpenté les rues avec des pogromes quasi quotidiens, jusqu’en 2013, et comme résultat, au moins trois morts et des centaines de blessés. Dont l'assassinat du rappeur antifasciste Pavlos Fyssas, qui a conduit à l'ouverture des poursuites judiciaires contre l’ensemble du groupe parlementaire d’Aube Dorée, entré pour la première fois, en 2012, à la Vouli, le Parlement grec.

Parti nationaliste pas néonazi

Sans surprise, celui qui aime se faire appeler Führer, a plaidé "non coupable" devant une salle comble avec une double rangée de policiers armés séparant le public antifasciste de celui venu soutenir Aube Dorée.
Nikos Michaloliakos a rejeté tous les chefs d’accusation, tant celui d’être à la tête d’une organisation criminelle que celui d’avoir ordonné l’assassinat de Pavlos Fyssas. Son Parti est "un parti nationaliste", a-t-il souligné, et non néonazi. Le salut qu’il fait la main levée est "le salut de tous les patriotes d’entre-deux-guerres" et jamais, au grand jamais, il n’a poussé ses troupes à la moindre violence.

Lorsque la présidente lui fait remarquer que dans de nombreux discours il parle justement de violence, il prend la Marseillaise en exemple : "Ecoutez, les Français chantent toujours qu’un sang impur abreuve nos sillons. Ce n’est pas violent, ça ?"
Cet admirateur de la dictature des colonels voit ce procès comme un complot politique visant à affaiblir Aube Dorée. Ce parti est resté pendant sept ans la troisième force politique du pays, mais n’a pas réussi à entrer au Parlement lors des dernières législatives de juillet 2019.

Contre toute attente, le procès va se poursuivre jeudi 7 novembre 2019. Les propositions de la procureure sont attendues en janvier 2020 et le verdict, lui, au printemps de la même année.

Angélique Kourounis et Thomas Iacobi, à ATHÈNES
Jeudi 7 Novembre 2019

Lu 997 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.