Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Le développement du takaful en France coincé entre freins et opportunités



largusdelassurance.com





Forte communauté musulmane, culture de la solidarité déjà présente grâce aux mutuelles... Ces atouts plaident pour un développement de l'assurance islamique en France. Mais, paradoxe, ils se conjuguent également avec de nombreux freins comme la faible offre de produits.


            Partager Partager

Swiss Life a lancé le premier produits takaful en France (Photo lafinanceislamique.com)
Swiss Life a lancé le premier produits takaful en France (Photo lafinanceislamique.com)

FRANCE. "La France pourrait devenir le second marché mondial pour le takaful derrière l'Arabie Saoudite" lance Ezzedine Ghlamallah. Le courtier français spécialiste de l'assurance islamique (voir interview) évoque un potentiel de 3,5 mrds€ de chiffre d'affaires soit 2% du marché hexagonal.
 

Contrairement à d'autres pays européens, comme le Luxembourg et la Grande-Bretagne, la France se trouve à la traîne sur le marché prometteur de l'assurance islamique. Elle n'a accueilli son premier produit takaful qu'en juin 2012 avec Swiss Life (voir ci-après). Et dispose pourtant de trois atouts majeurs.
 

D'abord, l'assurance takaful bénéficie d'une large base de prospects avec la présence en France de la communauté musulmane la plus forte d'Europe (41% des Français musulmans sont pratiquants). Et, contrairement au Maghreb, elle dispose déjà d'un fort taux d'équipement en produits d'assurance. Il s'agit donc d'un marché de remplacement aisé à développer. "Notre réponse n'est pas confessionnelle, elle est assurantielle. Il existait un besoin, nous y avons répondu" lançait Vincent Liégeon, directeur commercial de Swiss Life, lors de la présentation à Marseille voici un an et demi de son contrat Salam Epargne Placement.
 

Ensuite, les préceptes de coopération, de protection réciproque et de solidarité des mutuelles d'assurances françaises ressemblent beaucoup au takaful. Ce mot signifie d'ailleurs assistance mutuelle en arabe. Les Français sont donc réceptifs à ces messages d'éthique. Seule grande différence, la gestion des primes d'un côté et des dons de l'autre, qui va bien au-delà de la pure sémantique. Les actionnaires takaful ne doivent réaliser ni perte, ni bénéfice sur leurs opérations pour respecter les critères de non-spéculation et d'intérêts non autorisés de la finance islamique. La prime devient donc un don dans l'intérêt commun. Elle couvre les charges techniques et les frais de gestion. Les bénéfices techniques sont reversés aux assurés.
 

Enfin, des acteurs français se positionnent en force sur ce marché. Seul problème, ils s'avèrent plus actifs à l'extérieur que sur leur marché domestique. Citons BNP Paribas qui lance une offre islamique en Algérie et donne la priorité aux produits charia-compatibles dans sa filiale marocaine. Ou la Société générale émettrice d'un sukuk en Malaisie et qui, en 2000, en collaboration avec Allianz, testait dans les Dom-Tom deux assurances-vie takaful (Alpha Vie et Global Islamic fund platform). Avant d'y renoncer, faute de clients.


Seulement trois assurances islamiques disponibles en France

Vincent Liegeon, directeur commercial Swiss Life France lors de la présentation à Marseille du premier contrat d'assurance takaful hexagonal (photo F.Dubessy)
Vincent Liegeon, directeur commercial Swiss Life France lors de la présentation à Marseille du premier contrat d'assurance takaful hexagonal (photo F.Dubessy)

Malgré la création, en 2010 à Paris, du CIFIE (Comité indépendant de la Finance islamique en Europe) pour garantir le respect par les produits des principes de la charia, l'assurance islamique peine à trouver son chemin. Des freins techniques viennent faire de l'ombre aux atouts. Un paradoxe.
 

En premier lieu, le manque d'acteurs et donc de produits proposés. Aujourd'hui, seules trois assurances Takaful sont disponibles dans l'hexagone : Salam Epargne & Placement de Swiss Life, Amâne Exclusive Life de Vitis Life et, depuis janvier 2015, Ethra'a Takaful Famille du courtier grossiste Azurite Courtage (en partenariat avec Atlanticlux, filiale luxembourgeoise du groupe allemand FWU AG) basé à Vitrolles près de Marseille. Ces trois intervenants ne proposent que des produits d'assurance-vie (voir tableau ci-après). Alors que dans les pays du Golfe, terre d'excellence pour le takaful, les contrats phares concernent l'assurance auto et la santé.
 

Une étude menée en 2015 par des étudiants de l'Université de Strasbourg - l'une des deux universités françaises (avec l'Université de Paris-Dauphine) proposant une formation en finance islamique -, préconise la possibilité de "créer une fenêtre takaful au sein d'une mutuelle existante, sous la forme d'un fonds séparé." La séparation des fonds des assurés et des actionnaires est obligatoire pour le takaful. Cette solution permet de s'appuyer sur le succès des mutuelles sans entrer en confrontation avec ces concurrents très bien implantés en France et disposant d'un savoir-faire datant de plusieurs siècles. L'alliance d'une mutuelle avec un courtier en assurances islamiques pourrait bien offrir la formule gagnante.
 

En attendant, certains assureurs commencent à s'y frotter. Comme le Toulousain Jacques Cessac, par ailleurs président de la Fédération méditerranéenne des courtiers en assurances (FMBA). Cela expliquant cela. "J'ai mis sur la table de la FMBA* l'idée de créer une commission technique sur l'assurance islamique." Si les conclusions de cette approche ne seront connues qu'en novembre 2015 à Séville, à l'issue de l'assemblée générale de la FMBA, Jacques Cessac défriche déjà le terrain avec son cabinet Overtime. "Je teste ce marché avec un apporteur d'affaires d'origine marocaine qui propose le contrat de Swiss Life depuis trois mois." Le courtier du sud-ouest parle d'un "bon démarrage...L'effet nouveauté joue car, même des personnes de confession non musulmane font ce type de placement."
 

Ezzedine Ghlamallah reconnaît que cette "clientèle non musulmane peut être intéressée par les valeurs d'éthique ou les solutions compétitives" notamment dans le cas d'une association avec une Mutuelle."De toute façon, il serait contraire à la loi française de réserver le takaful aux Musulmans" souligne le courtier marseillais.
 

*La FMBA réunit des courtiers libanais, égyptiens, algériens, marocains, maltais, espagnols, français, monégasques, italiens et grecs. Elle prévoit d'intégrer prochainement aussi des Tunisiens et se trouve en pourparlers avec Chypre et la Turquie.


Les contrats takaful distribués en France

Nom de la police Compagnie Type Modalités Cible
Salam Epargne & Placement Swiss Life Assurance-vie multi-supports adossé à la sicav Salam-Pax fonds de fonds comprenant des OPCVM charia-compatibles Versement libre à l'ouverture: 3000€ ou 75€ par mois
Versement ultérieur: 1500€ minimum
Frais maximum sur versement: 4,95%
Frais de gestion sur unités de compte: 1,10% de l'épargne sur une base annuelle
Classe moyenne et CSP+ (salariés, professions libérales, artistes, chefs d'entreprise, TNS)
Amâne Exclusive Life Vitis Life Assurance-vie adossée à des fonds de placement externe (OPC) en unités de compte Prime initiale minimale: 250 000€
Primes complémentaires minimum: 50 000€
Frais de souscription: 3,50% sur chaque prime brute maximum
Frais de gestion: 1,20% par an
Très haut revenus, sportifs de haut niveau
Ethra'a Takaful Famille Azurite Courtage
(en partenariat avec FWU AG)
Assurance-vie adossée à trois modules d'investissement internes: ME Cash Strategy (sukuks notamment) ; ME Fund Select (fonds gérés par d'autres acteurs sur les principes de la charia) ; ME Stock Strategy (investissement en direct dans des sociétés charia compatibles).
Elle combine un volet prévoyance (garantie décès, perte totale et irréversible d'autonomie, garantie perte d'emplois) et un volet investissement.
Prime minimale: 50€ par mois (uniquement en primes périodiques)
 
Prime maximale: 500€ par mois
 
Frais sur versement: 1%
 
Frais de gestion: 0,28% de l'encours
 
Jeunes actifs
Tableau : copyright econostrum.info

Les différences entre assurance commerciale, mutuelle et takaful

  ASSURANCE COMMERCIALE MUTUELLE D'ASSURANCES TAKAFUL
Organisation Transfert de risque - Bénéfices pour les actionnaires Mutuelle pour les assurés Mutuelle pour les participants
Valeurs Bénéfices pour les actionnaires Accessibilité financière pour les assurés Accessibilité financière et satisfaction spirituelle
Capital Actionnaires Primes initiales Fournit au départ par l'opérateur puis donations des participants – Séparation des fonds des actionnaires et des participants
Encadrement Législation française Législation française Législation française + Charia
Propriété Actionnaires Asssurés Participants
Gestion Société Membres élus par les sociétaires Opérateur
Type de contrat Echange commercial/ contrat de compensation – adhésion Partage mutuel de risques avec contrat de type commercial Coopératif avec contrats islamiques de Wakala,ou Mudarabah et donations Tabar'ru
Investissements Fonds propres/emprunt aucune restriction Fonds propres/emprunt aucune restriction Fonds propres conformes à la charia ne produisant pas d'intérêts
Excédent Compte des actionnaires Compte des assurés Compte des participants – frais d'exécution pour l'opérateur
Tableau : copyright econostrum.info



Lundi 14 Septembre 2015

Lu 1119 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Juin 2016 - 08:00 Spécial 7e Rencontres de Cybèle

Lundi 25 Avril 2016 - 09:49 Medfel 2016


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss