Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le courtier Saafi lance une assurance décès rapatriement Takaful



            Partager Partager

Ezzedine Ghlamallah lance une assurance décès-rapatriement fondée sur les principes de la finance islamique (photo : Saafi)
Ezzedine Ghlamallah lance une assurance décès-rapatriement fondée sur les principes de la finance islamique (photo : Saafi)
FRANCE. Le courtier marseillais Saafi annonce le lancement de la première assurance décès rapatriement conforme au Takaful, régissant les principes mutualistes et participatifs de la finance islamique. Co-fondateur de l'entreprise, Ezzedine Ghlamallah travaillait depuis un an sur le montage de cette police, comme il l'avait confié en exclusivité à econostrum.info en novembre 2018.

Ce contrat, baptisé Sakina (quiétude intérieure en arabe), bénéficie de la certification de l'organisme malaisien de finance islamique ISRA (International Shari'ah Research Academy for Islamic Finance). Il a été développé en partenariat avec la mutuelle française Mutac (25 M€ de chiffre d'affaires en 2018), spécialisée dans les assurances prévoyance et obsèques, basée à Pérols, près de Montpellier.

Régi par le Code la Mutualité et relevant de la branche 20 (Vie-Décès), Sakina couvre, sans questionnaire médical, les frais d'obsèques et éventuellement de rapatriement en intégrant les rituels religieux et le respect des dernières volontés. "Nous voulons offrir aux souscripteurs un environnement apaisant qui les réconforte sur l'application de leurs souhaits religieux. Sakina Takaful intège de nombreuses valeurs et de nombreux principes conformément aux principes du Takaful avec une offre fondée sur la mutualité et la solidarité", commente Ezzedine Ghlamallah.

"Le contrat permet au participant d’obtenir un capital destiné à couvrir ses frais d’obsèques et de rapatriement en cas de décès. A son décès, le capital choisi lors de la souscription sera versé au bénéficiaire désigné dans le contrat. Le bénéficiaire du contrat peut être une personne physique ou une personne morale comme par exemple les pompes funèbres afin de régler directement les frais d’obsèques et le rapatriement vers le pays d’origine du défunt", précise-t-il.

Réservé aux résidents fiscaux français

Quatre niveaux de garanties sont prévus (2000, 3500, 5000 et 7000€) selon que le rapatriement soit prévu en Afrique du Nord, en Afrique centrale ou alors vers l'Océan indien. Conformément à la spécificité du Takaful, les cotisations versées sont placées sur un compte sans intérêt et ne servent qu'à payer les frais d'obsèques des participants décédés. Les excédents sont reversés au fonds d'action social de l'association souscriptrice Bayt Al Mel (BAM).

Sakina ne pourra être souscrit que dans l'hexagone, les contracteurs devant être résidents fiscaux français et les garanties ne s'appliquent qu'aux personnes âgées de douze à quatre-vingt-cinq ans. "Nous visons les 50 000 contrats en cinq ans", dévoile Ezzedine Ghlamallah.

Basé à Marseille, Saafi (50 000 € de chiffre d'affaires en 2018) a créé en 2015 le premier cabinet de courtage spécialisé dans l'assurance Takaful.

Vendredi 8 Novembre 2019

Lu 1894 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.