Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le commerce maritime durement secoué par la crise


Rédigé par Gérard Tur, le Lundi 11 Mai 2009 - Lu 2346 fois

Le nombre de bateaux mis en chantier et le volume de primes encaissées par les compagnies d’assurance reculent en 2009.


Ports, armateurs, assureurs...toute la branche maritime encaisse la crise mondiale de plein fouet (photo MN)
Ports, armateurs, assureurs...toute la branche maritime encaisse la crise mondiale de plein fouet (photo MN)
MEDITERRANEE. Si 2008 a vu les taux de fret (coût de la marchandise transportée) s’effondrer de 75% en moyenne dans le monde, il faut attendre 2009 pour constater les dégâts considérables de la crise sur le commerce maritime, sans doute l'un des secteurs les plus sinistrés.

La Méditerranée est bien sûr concernée au premier chef avec des pays comme la France, Malte ou la Grèce, très présents dans tout ce qui touche au maritime.

La flotte mondiale s’est accrue de 7% en 2008, portée par un commerce international qui progressait à marche forcée depuis plusieurs années. 10 000 navires sont actuellement en construction, dont 4 000 commandés en 2008…et 8 en 2009. L’arrêt apparaît extraordinairement brutal même si seulement 600 commandes ont été annulées.

Collecte des primes à la baisse

Le marché de l’assurance accuse lui aussi le coup.

En France, en 2008, l’augmentation du chiffre d’affaires corps de navires atteint +8,5% (540 M€) et celle concernant les marchandises transportées +11,1% (865 M€). Mais même si les tarifs restent sur une pente haussière, la Fédération française des sociétés d’assurance s’attend pour 2009 à une baisse sensible du volume de primes encaissées du fait de la diminution de la matière assurable.

En janvier et février, la collecte baissait déjà de –7%. Selon la FFSA, la crise provoquera "des disparitions d’acteurs de niches ou des retraits volontaires de l’activité transport".

Les armateurs devraient souffrir d’un effet ciseaux redoutable. Alors que leurs taux de fret peinent à remonter, ils vont devoir faire face à une probable augmentation de leurs primes d’assurance. Pour Patrizia Kern, directrice du département maritime et transports à Swiss Re, "avec la crise financière, les capitaux coûtent cher. Les réassureurs vont donc devoir augmenter leurs tarifs pour offrir une bonne rentabilité aux capitaux et continuer de les attirer".




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info