Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le chef du gouvernement parallèle libyen de Benghazi présente sa démission


Rédigé par Eric Apim le Mardi 15 Septembre 2020 | Lu 728 commentaire(s)


Abdallah el-Thani démissionne (photo : DR)
Abdallah el-Thani démissionne (photo : DR)
LIBYE. Le gouvernement parallèle libyen de Benghazi, non reconnu par la communauté internationale, a présenté sa démission, dimanche 13 septembre 2020 au soir, au Parlement local basé à Tobrouk. Cette annonce intervient après plusieurs jours de manifestations depuis jeudi 10 septembre 2020, ponctués, dimanche matin, par l'incendie du bâtiment abritant le siège de ce gouvernement. Les protestataires se plaignent de la corruption et de la détérioration des conditions de vie avec notamment les pannes d'électricité, le manque de nourriture et de produits de première nécessité, mais aussi le prix élevé du carburant.

Depuis 2014, deux pouvoirs co-existent en Libye. Le Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par l'Onu dirigé par Fayez el-Sarraj et son Parlement, tous deux basés à Tripoli. Et donc un gouvernement parallèle à l'Est du pays avec comme chef Abdallah al-Theni, soutenu par l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée du maréchal Khalifa Haftar. 

Il appartient désormais au Parlement de Tobrouk et à son président Aguila Saleh d'accepter ou non la démission d'Abdallah al-Thani qui lui sera présentée officiellement dans les prochains jours. Le chef du gouvernement était en poste depuis le 12 mars 2014.










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook