Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Tunis/Lyon St Exupéry a été le vol le moins ponctuel en 2019 avec la France



            Partager Partager

Le Tunis/Lyon St Exupéry cumule les retards (photo : F.Dubessy)
Le Tunis/Lyon St Exupéry cumule les retards (photo : F.Dubessy)
FRANCE / TUNISIE. Selon une étude de la société Air Indemnité, révélée en exclusivité par Le Parisien jeudi 2 janvier 2020, quelque trois millions de passagers français ont été impactés en 2019 par des retards, des annulations ou du surbooking de leurs vols. Au total, 2,5% des vols au départ ou à destination de la France (contre 3,8% en 2018) ont connu des retards importants (plus de deux heures) ou des annulations (en baisse de 50%) cette année.

La compagnie aérienne Tunisair enregistre le plus grand nombre de retards importants (11,2% de ses vols) devant Air India (6,3%) et Aigle Azur (5,3%), disparue depuis septembre 2019.
En revanche, Lufthansa, Alitalia et Iberia sont les plus ponctuelles.

En 2019, la liaison internationale la plus perturbée aura été celle entre Tunis et Lyon St Exupéry, desservie par Tunisair, Nouvelair et Transavia, avec 11,9% des vols touchés. Elle arrive largement devant la seconde, Delhi/Paris-Charles-de-Gaulle (Air India et Air France) et ses 9,8% et le Tunis/Paris Orly aller et retour avec 8,8%.

La Grèce est la moins impactée

Pour les vols intérieurs, la palme des perturbations revient à Metz Nancy/Marseille avec 19,3% des vols perturbés qui devance Paris-Orly/Agen (10,5%), Marseille/Pau (10,3%), Pau/Nantes (8,8%) et Marseille/Metz Nancy (8,6%). Un quart des perturbations enregistrées par les principales compagnies (Air France, EasyJet et Ryanair) l'ont été sur le mois de décembre 2019.

Dans le Top 20 des pays les plus desservis depuis la France, la Grèce est la moins impactée (1% de perturbations) alors que la Tunisie (7%), l'Algérie (3,8%) et les Etats-Unis (3,2%) sont ceux qui rencontrent le plus de problèmes de retard ou d'annulation.

Selon Air indemnité, spécialisée dans l'aide aux passagers aériens pour des indemnisations, les trois millions de passagers impactés auraient pu réclamer 590 M€ d'indemnités.

Vendredi 3 Janvier 2020

Lu 1907 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 3 Juin 2020 - 14:54 ASL Airlines va proposer un Pau-Paris


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.