Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Le Tourism Recovery Programme va soutenir le secteur du tourisme tunisien




Les hôtels vont notamment pouvoir bénéficier d'un mentorat pour faciliter leur commercialisation à l'étranger (photo : F.Dubessy)
Les hôtels vont notamment pouvoir bénéficier d'un mentorat pour faciliter leur commercialisation à l'étranger (photo : F.Dubessy)
TUNISIE. Grâce au Tourism Recovery Programme, les entreprises de l'industrie touristique tunisienne vont pouvoir s'adapter aux défis de la pandémie, améliorer leur capacité à innover, maintenir des emplois et renforcer la collaboration internationale avec le marché européen.

Créé par enpact, organisation de promotion de l'entrepreneuriat dans les pays émergents et en développement, et la TUI Care Foundation, fondée par TUI le premier groupe touristique mondial, Tourism Recovery Programme se déroulera en coordination avec le projet local "Promotion du tourisme durable". Cette action conjointe entre l'Union européenne, dans le cadre du programme "Tounes Wijhetouna", et du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ) est mise en oeuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ - coopération économique allemande) en partenariat avec le ministère tunisien du Tourisme.

L'appel à candidature concerne principalement les structures d'hébergement, les restaurants et bars, les tour-opérateurs, les installations récréatives, culturelles et sportives, les plate-formes de réservation et d'assistance, mais aussi les portails internet spécialisé dans le tourisme et les agences de conseil et de gestion d'événements ainsi que les sociétés de transport, de logistique et les commerces de détail.

100 entreprises en voie de sélection

Les entrepreneurs tunisiens souscrivant au Tourism Recovery Programme bénéficieront d'un mentorat dédié, d'une formation et d'un soutien financier pouvant atteindre les 9 000 € par entreprises. D'une durée de six mois, il s'adresse aux Tpe et aux Pme de voyages et de tourisme innovants. 100 d'entre elles pourront postuler sur le site dédié à condition d'être légalement enregistrées en Tunisie et dirigées de manière indépendante. Elles doivent également avoir généré des revenus avant la crise de la Covid-19 et "afficher un modèle économique innovant sur le plan technologique, social ou environnemental". Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 27 octobre 2021 pour un début de prise en charge des entreprises retenues en janvier 2022.

La pandémie a fait chuter de 65% les arrivées internationales en 2020, alors que 14,9% de la population active totale travaille dans le secteur du tourisme.

Lancé en juin 2021, le Tourism Recovery Programme a déjà intégré 330 entreprises dans le monde, dont cinquante en Égypte, quatre-vingt en Afrique du Sud, quatre-vingt au Kenya et 105 au Mexique.

Postuler au Tourism Recovery Programme

Eric Apim
Jeudi 7 Octobre 2021

Lu 1309 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.