Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le Président du Parlement tunisien refuse la prolongation du gel de son institution


Rédigé par Eric Apim, le Jeudi 16 Décembre 2021 - Lu 765 fois


Rached Ghannouchi, au centre, refuse la suspension de l'Assemblée des Représentants du Peuple qu'il préside (photo : ARP)
Rached Ghannouchi, au centre, refuse la suspension de l'Assemblée des Représentants du Peuple qu'il préside (photo : ARP)
TUNISIE. La réponse a un peu tardé, mais elle est ferme. Après le discours à la Nation de Kaïs Saïed du 13 décembre 2021, Rached Ghannouchi a rejeté, jeudi 16 décembre 2021, la décision du chef de l'État tunisien de prolonger le gel du Parlement jusqu'en décembre 2022.

S'arrogeant tous les pouvoirs depuis fin juillet 2021, malgré la nomination fin septembre 2021 d'une cheffe du gouvernement, le président tunisien annonçait dans son intervention une suspension du Parlement jusqu'au 17 décembre 2021 et la tenue d'élections législatives anticipées. Il dévoilait aussi l'ouverture, dès janvier 2022 et jusqu'au 20 mars 2022, d'une plate-forme digitale pour recueillir les propositions et dispositions constitutionnelles des Tunisiens. Le chef de l'État prévoit d'organiser un référendum sur une réforme de la constitution le 25 juillet 2022.

Principal dirigeant du parti islamiste Ennahda et président de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) depuis novembre 2019, Rached Ghannouchi exige "l'annulation immédiate des mesures exceptionnelles." Via les réseaux sociaux, il "exprime son refus absolu de la suspension du Parlement pour une période supplémentaire d'un an et considère cette mesure comme inconstitutionnelles et illégale." Selon lui, "toute modification de la Constitution doit se faire à travers des procédures constitutionnelles", comme l'énonce la constitution de 2014.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info