Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le Président algérien limoge son ministre des finances


Rédigé par Eric Apim, le Mercredi 15 Juin 2022 - Lu 863 fois


Abderrhamane Raouya doit quitter son poste (photo: Ministère algérien des Finances)
Abderrhamane Raouya doit quitter son poste (photo: Ministère algérien des Finances)
ALGÉRIE. Le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a décidé, mardi 14 juin 2022, de limoger par décret son ministre des Finances. Abderrahmane Raouya ne se trouvait en poste que depuis moins de quatre mois. L'homme politique de soixante-et-un an avait été nommé le 17 février 2022 pour succéder à Aymen Ben Abderrahmane qui détenait ce portefeuille tout en étant Premier ministre.

Abderrahmane Raouya avait déjà occupé cette fonction de ministre des Finances par deux fois auparavant de janvier 2020 à juin 2020 et de mai 2017 à mars 2019.

Dans son communiqué, la présidence algérienne ne précise pas les raisons de cette soudaine éviction. En avril 2022, Abdelmadjid Tebboune avait déclaré que "certains ministres ont manqué dans leurs fonctions" et qu'il n'hésiterait pas à effectuer un remaniement ministériel. "La norme étant le taux d'application des décisions prises lors des Conseils des ministres", soulignait-il.

Ce départ arrive seulement quelques jours après la publication d'une note de l'Association des banques et des établissements financiers (ABEF) consacrée au gel des domiciliations bancaires des opérations de commerce extérieur de produits de et vers l'Espagne. Une conséquence directe de la suspension du Traité d'amitié, de bon voisinage et de coopération signé en octobre 2022 entre Alger et Madrid.

Le gouverneur de la Banque centrale démis en mai 2022

Le secrétaire général du ministère des Finances, Brahim Djamel Kessali, a été désigné pour assurer l'intérim jusqu'à la nomination du successeur d'Abderrahmane Raouya.

Le 23 mai 2022, le Président algérien avait déjà démis de ses fonctions Rosthom Fadli, le gouverneur de la Banque centrale d'Algérie. Nommé voici moins de deux ans (septembre 2020) pour suppléer au départ d'Aymen Ben Abderrahmane nommé au poste de ministre des Finances qu'il a exercé de juin 2020 à février 2022. Avant de laisser sa place au gouvernement à son prédécesseur qui est aussi devenu son successeur, Abderrahmane Raouya. Aymen Ben Abderrahmane est Premier ministre depuis le 30 juin 2021.

Rosthom Fadli avait été immédiatement remplacé par Salah Eddine Taleb, jusqu'alors secrétaire général du Conseil de la monnaie et du crédit (CMC).




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info