Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Premier ministre maltais refuse l'immunité à un suspect du meurtre de Daphne Caruana



            Partager Partager

Yorgen Fenech n'obtient pas l'immunité souhaitée en échange d'infromations sur le meurtre (photo : Linkedin)
Yorgen Fenech n'obtient pas l'immunité souhaitée en échange d'infromations sur le meurtre (photo : Linkedin)
MALTE. Rebondissement dans le dossier de l'assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia en octobre 2017 avec la décision, vendredi 29 novembre 2019, par Joseph Muscat de ne pas accorder l'immunité à Yorgen Fenech. Le Premier ministre s'est exprimé après une réunion de son gouvernement - dont plusieurs membres, soupçonnés d'avoir reçu des pots-de-vin, ont du démissionné ou se sont mis à l'écart - de plus de six heures.
Il suit en cela les recommandation du ministère de la justice et des autorités policières. " Yorgen Fenech a demandé une grâce pour la deuxième fois après avoir formulé des allégations sur Keith Schembri, je n’ai donc pas voulu assumer la responsabilité (de la décision) moi-même et j’ai réuni le gouvernement ", précisait Joseph Muscat. Selon la famille de la journaliste qui enquêtait sur la corruption au plus haut niveau de l'Etat maltais, Keith Schembri, bras droit du Premier ministre jusqu'à sa très récente démission, est l'un des commanditaires du meurtre.

Le patron du groupe Tumas (hôtellerie, énergie et automobile) avait été arrêté en mer à bord de son yacht alors qu'il tentait de fuir. Yorgen Fenech demandait alors l'immunité en échange d'informations sur le dossier. Une immunité déjà demandée en vain par Vince Muscat (sans rapport familial avec le Premier ministre), qui avait reconnu avoir participé au meurtre contre 150 000 €, mais accordée à un des intermédiaires dans l'affaire, un chauffeur de taxi du nom de Melvin Theuma, désormais libre et sous protection policière.

Yorgen Fenech a été libéré sous caution mardi 26 novembre 2018.

Vendredi 29 Novembre 2019

Lu 1650 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.