Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le Premier ministre maltais démissionnera en janvier 2020


Rédigé le Lundi 2 Décembre 2019 à 08:50 | Lu 1137 commentaire(s)


Le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, démissionne sous fond d'enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia (photo : Gouvernement maltais)
Le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, démissionne sous fond d'enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia (photo : Gouvernement maltais)
MALTE. Après les démissions successives de ses proches, Joseph Muscat a décidé, dimanche 1er décembre 2019 lors d'une intervention télévisée, de renoncer à son poste de Premier ministre.

"J'avais promis voici deux ans que la justice serait faite dans l'affaire du meurtre de Daphne Caruana Galizia. Depuis le tout début, nous nous étions assurés que la police aurait toutes les ressources disponibles (...) Aujourd'hui, je suis ici pour vous dire que j'ai tenu ma parole", indiquait-il dimanche 1er décembre 2019 dans un "message à la nation". Dans ce long texte, avec un passage conséquent sur son action au gouvernement, il précise :  "avant même d'être élu Premier ministre, j'ai toujours dit que je croyais qu'un Premier ministre ne devait pas servir plus de deux législatures. Aujourd'hui, il est temps de mettre en pratique ce en quoi je crois."

La situation était devenue insoutenable pour le chef du gouvernement maltais avec l'accélération du dossier sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia. Après l'arrestation de l'homme d'affaires Yorgen Fenech, très proche de membres de son équipe, dont son propre chef de cabinet, Keith Schembri, accusé d'être le vrai commanditaire par ce dernier, les appels à la démission se poursuivaient. Joseph Muscat est soupçonné d'ingérence dans l'enquête sur l'assassinat, le 16 octobre 2017, de la journaliste qui travaillait sur la corruption et le blanchiment d'argent, notamment au sein du gouvernement, en s'appuyant sur les Panama Papers.

Démission effective le 12 janvier 2020

Joseph Muscat ne va cependant pas lâcher les rênes du pouvoir immédiatement. Après un accord avec sa formation, le Parti travailliste, il a obtenu de rester en poste jusqu'en janvier 2020. Le processus d'élection de son successeur débutera le 12 janvier 2020. Il démissionnera alors également de sa présidence du parti.

En poste depuis mars 2013, Joseph Muscat (45 ans) a été journaliste de 1992 à 1997. Il est chef du Parti travailliste (Laburista) depuis 2008.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation