Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Portugal reconfine et l'Italie instaure un couvre-feu national



            Partager Partager

Les bus portugais des zones en confinement ne pourront transporter des voyageurs qu'à hauteur de 50% de leur capacité (photo : B.L.)
Les bus portugais des zones en confinement ne pourront transporter des voyageurs qu'à hauteur de 50% de leur capacité (photo : B.L.)
PORTUGAL / ITALIE. Depuis mercredi 4 novembre 2020, les Portugais de 121 des 308 villes du pays (dont Lisbonne et Porto) doivent se soumettre aux nouvelles règles du reconfinement. Contrairement au premier décrété au printemps, les mesures sont plus souples avec notamment l'ouverture autorisée des établissements scolaires ainsi que des espaces culturels, des commerces et des restaurants. Ces trois derniers devront cependant fermer leurs portes plus tôt. Le télétravail devient obligatoire pour les métiers qui le permette.

Concernant 70% de la population portugaise, ce confinement devrait durer au minimum dix jours. Le gouvernement appelle à un "devoir civique de confinement à domicile".

Le premier ministre portugais, Antonio Costa, attends que le Parlement vote sa déclaration de l'état d'urgence sanitaire pour aller encore plus loin. Avec notamment une possibilité de couvre-feu pendant le week-end, mais aussi la réalisation de contrôles de température lors des accès aux services publics.

Selon le CSSE de la Johns Hopkins University, le Portugal a enregistré, à ce jour, 149 443 cas confirmés de Covid-19 dont 2 635 décès.

Couvre-feu en Italie

Dans le même temps, et après avoir déjà pris une série de mesures fin octobre, l'Italie instaure un couvre-feu de 22h à 5h du matin sur l'ensemble de son territoire à compter de jeudi 5 novembre 2020 et jusqu'au 3 décembre 2020. Les musées tirent le rideau et toutes les activités de croisières sont annulées (sauf celles en cours).

Les centres commerciaux pourront rester ouverts, à l'instar des commerces, mais devront fermer durant le week-end. Les lycées vont devoir passer à l'enseignement à distance. Les transports en communs ne pourront pas accueillir plus de 50% de leur capacité de voyageurs.

Giuseppe Conte, président italien du Conseil des ministres, envisage de classer les vingt régions italiennes en trois zones définies grâce à plusieurs indicateurs de la situation épidémiologique. Comme en France, avant le reconfinement, selon la couleur attribuée (vert, orange ou rouge), des mesures plus ou moins restrictives seront appliquées.

Selon le CSSE de la Johns Hopkins University, l'Italie a enregistré, à ce jour, 759 829 cas confirmés de Covid-19 dont 39 412 décès.

Lire aussi : Presque toute l'Europe du Sud voit rouge sur la carte de la Covid-19

Eric Apim
Mercredi 4 Novembre 2020

Lu 892 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






RÉFLEXION

"L'unité et le rassemblement des Méditerranéens sont plus que jamais nécessaires"

Karim Amellal, ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée au ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères
avis d'expert

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.