Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le Portugal inaugure sa première tour éolienne flottante


Rédigé le Mardi 19 Juin 2012 à 15:06 | Lu 3730 commentaire(s)


La tour éolienne donne toute satisfaction (photo Principle Power)
La tour éolienne donne toute satisfaction (photo Principle Power)
PORTUGAL. « Windfloat » est la première tour éolienne flottante du Portugal. Testée depuis six mois, la tour qui vient d’être inaugurée sera à nouveau testée pendant deux ans. Les premiers résultats sont encourageants, « Windfloat » ayant résisté à des vagues de quinze mètres et rempli sa fonction de production d’électricité.

La technologie conçue par l’entreprise canadienne Principle Power  est dotée d’une turbine fournie par la société danoise Vestas. L’investissement de 23 M€ est assuré par l’électricien portugais EDP  et par la pétrolifère Espagnole Repsol, chacune des deux entreprises possédant 31 % du capital de la société .

L’association avec Repsol est présentée par les Portugais comme légitime, « Windfloat » faisant appel à une technologie  offshore empruntée à la prospection du gaz et du pétrole. Les deux sociétés sont également impliquées dans un projet éolien au large du Royaume-Uni.

Au total, soixante entreprises dont quarante portugaises ont été associées à ce projet dont la technologie est unique. Seule une tour éolienne norvégienne s’apparenterait à « Windfloat », avec un système de turbine différent. L’engin, considéré comme pionnier au niveau mondial pèse deux mille tonnes. Situé à six kilomètres de la côte, au large de Povoa de Varzim (nord du Portugal) le générateur éolien de 2 mégawatts est capable d’alimenter en électricité une population de 1 300 foyers.

Le prototype devrait ouvrir la voie à la construction d’un parc éolien aquatique. En 2010, les énergies renouvelables ont représenté 24,6 % de la totalité de la consommation électrique. La moyenne européenne est de 12, 4 %, le Portugal se situe ainsi en cinquième position sur l’ensemble des pays européens, derrière la Suède, la Lettonie, la Finlande et l’Autriche.