Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Le Pirée mise sur la croisière



            Partager Partager

La Grèce bénéficie du boom de la croisière en Méditerranée (photo F.Dubessy)
La Grèce bénéficie du boom de la croisière en Méditerranée (photo F.Dubessy)
GRECE. Pour  Stavros Chatzakos, directeur général du Pirée l’année 2011 a été « une bonne année ». Outre l’augmentation de plus de 54% du trafic  global du quai n°1 qui relève de la seule gestion grecque, il y a eu une progression de 500 tonnes du trafic commercial avec une augmentation de 317 000 véhicules (lire : Le Pirée tremplin des produits chinois).

2011 a par ailleurs été marquée par une augmentation significative du nombre de passagers qui a dépassé le cap des 2,5 millions soit plus de 600 000 qu'en 2010. «Nous mettons l’accent sur l’accueil des passagers et les services que nous leur fournissons", souligne Stavros Chatzakos, qui mise sur les grands paquebots pour développer l’activité  du port.
Le Pirée va ainsi s’agrandir avec deux ports supplémentaires pour l’accueil de paquebots et d’un terminal supplémentaire pour les passagers .

2012 doit être l’année ou le trafic passager, le trafic voiture, mais aussi et surtout le trafic des bateaux de croisière doit augmenter,  "Avec la crise nous avons observé un ralentissement», souligne  Stavros Chatzakos, «c’est  pourquoi fin 2012 deux nouvelles  places pour des bateaux de croisières devront être terminées »
A long terme  le plan d’agrandissement  du Pirée prévoit six places supplémentaires pour les croisières et la création d’un tramway périphérique qui ferait le tour du port pour amener les passagers du Pirée vers les bateaux et des bateaux vers Athènes.

Par ailleurs la construction d’un train qui  arriverait directement au Pirée (actuellement  il n’y a qu’une ligne de métro surchargée) devrait également se terminer en 2012. Il état temps, cela fait plus de dix ans que durent les travaux. Nul doute que la présence des chinois sur le quai n° 2 a accéléré les travaux d’autant que le géant Cosco lorgne également sur l’achat de l’OSE, la SNCF grecque en voie de privatisation. "Nous sommes plutôt contents qu’il soit là", souligne le président  du port du Pirée, "ils payent 20 M€ de location  de quai et chaque année le bail est recalculé en fonction de leur chiffre d’affaires."

Ces gros travaux sont  indispensables si on sait que lors des mois d’affluence en été plus de 11 millions de passagers transitent par le Pirée soit  autant que la totalité de la population grecque !

Voir l'ensemble du dossier sur les résultats 2011 et les perspectives 2012 des ports méditerranéens

Lundi 19 Mars 2012


Lu 1731 fois




Dans la même rubrique :
< >











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.