Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Pacte de Marrakech sur les migrations entériné par l'Assemblée générale de l'Onu



            Partager Partager

La Conférence sur les migrations à Marrakech a permis de faire valider le texte avant qu'il soit entériné à New York (photo : ONU/Abdelouahed Tajani)
La Conférence sur les migrations à Marrakech a permis de faire valider le texte avant qu'il soit entériné à New York (photo : ONU/Abdelouahed Tajani)
MONDE. Adopté par proclamation orale et un coup de marteau, lundi 10 décembre 2018 à Marrakech devant les représentants de 159 États, le Pacte sur les migrations présenté par l'Onu a été ratifié, mercredi 19 décembre 2018, lors d'une séance plénière de l'Assemblée générale des Nations Unies réunie à New York. 152 pays ont voté pour, douze se sont abstenus et cinq ont voté contre.

Ce Pacte, dit de Marrakech, vise à renforcer "la coopération relative aux migrations sous tous leurs aspects", comme le précise son texte au caractère non-contraignant. Il permet de mieux gérer les migrations internationales et de renforcer les droits des migrants. "Les migrations favorisent la croissance économique, le dynamisme des sociétés et la tolérance", soulignait,mardi 18 décembre 2018 à l'occasion de la journée internationale des migrants, Antonio Guterres. Selon le secrétaire général de l'Onu, "ce pacte aidera à relever les véritables défis que posent les migrations, tout en tirant parti de leurs nombreux avantages."

Plusieurs pays (États-Unis, Italie, Autriche ...), pourtant engagés dans le déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants - socle du Pacte de Marrakech - adoptée à l'unanimité des 193 membres de l'Assemblée générale de l'Onu en septembre 2016, s'en sont petit à petit désolidarisés.

Le document a déjà coûté son poste au premier ministre belge. Charles Michel a décidé de démissionner, mardi 18 décembre 2018 au soir, face à l'éclatement de la fragile coalition au pouvoir dans ce pays et notamment les divergences du Parti flamand N-VA sur la signature de cet accord par l'État belge.


Mercredi 19 Décembre 2018

Lu 1075 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.

Publireportage


Le climatiseur mobile, le bien-être à portée de main


Publireportage
Publireportage Castorama




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.