Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le Nil provoque des tensions entre l'Egypte et l'Ethiopie


Rédigé par Gérard Tur, le Jeudi 30 Mai 2013 - Lu 1639 fois


Le Nil objet de toutes les convoitises. Photo MCA.
Le Nil objet de toutes les convoitises. Photo MCA.
ÉGYPTE. Le ministère des Affaires étrangères égyptien a convoqué l'ambassadeur éthiopien après la décision d'Addis-Abeba de détourner le Nil Bleu pour construire un barrage, alors qu'aucun accord n'a encore été trouvé entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan concernant la gestion des eaux du Nil.

Les travaux ont commencé mardi 28 mai. D'une capacité de plus de 5 000 mégawatts, le barrage Renaissance sera le plus important d'Afrique. Il coûtera 3,2 mds €. Sa construction nécessite d'assécher et de dévier le lit naturel du Nil Bleu.

L'Égypte comme le Soudan, dont l'économie dépend en grande partie du Nil, redoutent de voir leurs parts de l'eau du Nil réduites par la construction de ce barrage dont les travaux devraient se terminer en 2019. Un traité colonial rédigé par la Grande-Bretagne attribue à l'Égypte et au Soudan près de 90% des eaux du Nil. Les autres pays riverains, dont l'Éthiopie, demandent un meilleur partage.

À plusieurs reprises déjà, Égypte et Éthiopie ont frôlé l'affrontement direct à cause de cette question cruciale pour les deux pays.

Le Nil provoque des tensions entre l'Egypte et l'Ethiopie















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info