Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Morocco Mall ouvre ses portes à Casablanca


À Casablanca, le Morocco Mall se rêve en destination shopping, hub commercial entre l’Europe et l’Afrique. Près de 14 millions de visiteurs sont attendus chaque année. Parmi eux : 15% de touristes, un chiffre à minima.


            Partager Partager

Salwa Akhannouch, présidente d'Aksal lors de l'inauguration de la Fnac (photo Fnac)
Salwa Akhannouch, présidente d'Aksal lors de l'inauguration de la Fnac (photo Fnac)
MAROC. Les Casablancais sont séduits et fiers. Après quatre années de travaux, le Morocco Mall, vaisseau futuriste, sur la façade atlantique de la capitale économique, a ouvert ses portes.

Un projet fou, qui aura coûté quelque 175 M€, porté par le groupe marocain Aksal, dirigé par Salwa Akhannouch, et le groupe saoudien El Jedaie.

« C’est fantastique, du jamais vu à Casablanca ! C’est un autre mode de vie pour les Casablancais. C’est une très bonne chose pour le développement du pays, on est vraiment fier », s’enthousiasme un jeune cadre. « C’est immense, impressionnant, il y a toutes les marques, des prix abordables. Plus besoin d’aller à Paris faire du shopping. On va économiser un billet d’avion et pouvoir payer en dirhams », se réjouit une mère de famille.

Le Morocco Mall propose 70 000 m de surface de vente, sur trois niveaux. Près de 350 enseignes pour la plupart étrangères, sont installées : quelques 600 marques, des prix moyens jusqu’aux grands noms du luxe (Vuitton, Dior, Fendi, Prada, etc.) Et pour la première fois en Afrique, la Fnac et les Galeries Lafayette.

Construit sur dix hectares, le Morocco Mall c’est aussi un aquarium géant, un parc d’attractions pour les enfants, une patinoire, un cinéma Imax, une fontaine musicale, un souk artisanal, des restaurants, des jardins, un hypermarché.

Un temple de la consommation qui n’a rien à envier aux centres commerciaux géants des pays du Golfe et augure de nouvelles habitudes de consommation chez les Marocains.

14 millions de visiteurs par an

Aquarium géant (photo Christelle Marot)
Aquarium géant (photo Christelle Marot)
Surfant sur le dynamisme de la capitale économique marocaine, le Morocco Mall espère attirer 14 millions de visiteurs par an.

« La clientèle visée est principalement la clientèle marocaine dans la zone de chalandise de Casablanca et les touristes qui devraient représenter 15% du flux dans un premier temps, mais avec des perspectives de croissance importantes. À la fois, les touristes européens qui sont des touristes classiques au Maroc, mais aussi les touristes africains, sans compter les Marocains résidant à l’étranger qui viennent régulièrement au Maroc et pourront profiter de la détaxe », explique Jinane Laghrari, secrétaire générale du groupe Aksal. « L’objectif est de faire rayonner le Morocco Mall comme hub régional pour la destination shopping ».

Le chiffre d’affaires attendu est de 5 milliards de MAD par an (430 M€).

Le site emploie aujourd’hui 5 000 personnes et représente 21 000 emplois indirects.

Lire aussi : Les Galeries Lafayette de Casablanca entrent au Guiness Book

Mardi 6 Décembre 2011

Lu 19921 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.