Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Le Maroc veut des PPP dans les secteurs sociaux


MAROC. Le Maroc veut développer l’usage des partenariats public-privé ; en particulier dans les secteurs sociaux.


            Partager Partager

Cité en exemple des PPP réussis au Maroc, le port de Tanger Med est régi par une société publique dont l'action est financée au 2/3 par l'Etat. (photo G. Tur)
Cité en exemple des PPP réussis au Maroc, le port de Tanger Med est régi par une société publique dont l'action est financée au 2/3 par l'Etat. (photo G. Tur)
MAROC. « Certains secteurs font déjà appel aux PPP pour la réalisation de grands projets, nous souhaitons étendre et développer cette formule à d’autres secteurs, en particulier au secteur non marchand, aux secteurs sociaux », a insisté Najat Saher. La responsable de la cellule PPP au ministère marocain de l’Economie et des Finances s'exprimait lors du séminaire organisé par l’ambassade du Canada au Maroc et en Mauritanie, à Rabat, mardi 3 mars 2015, pour présenter l’expérience canadienne dans le secteur des partenariats publics-privés.

L’équipe de lobbyistes canadiens constituée de l’Institut pour le Partenariat Public Privé (IPP) et du cabinet de conseil Fakesen Martineau était dimanche en Algérie pour promouvoir ce type de partenariat très critiqué en France, mais aussi en Grande-Bretagne.

Loin de ces débats mais sans aveuglement, le Maroc a voté, en décembre 2014, une loi spécifique pour encadrer les partenariats public-privé. La semaine dernière, le décret d’application a été publié par le secrétariat général du gouvernement et devrait être bientôt adopté en Conseil de gouvernement. Le PPP est présenté comme le successeur heureux des très décriées délégations de services publics.

« Au Maroc, il existe des domaines où les PPP ont bien fonctionné comme le port de Jord Lasfar ou celui de Tanger Med. Il existe également deux cas d’autoroutes – entre Casablanca et El Jadida et entre Tetouan et Fnideq - où ils n’ont pas fonctionné », souligne Jamal Ramdane directeur de la stratégie au ministère de l’Equipement et des transports.


Mardi 3 Mars 2015

Lu 3122 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 09:27 Sanofi va supprimer 670 emplois en France


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss