Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Maroc va rouvrir ses frontières, mais de façon très sélective



            Partager Partager

Seules Royal Air Maroc et Air Arabia pourront organiser des vols spéciaux pour le Maroc (photo : F.Dubessy)
Seules Royal Air Maroc et Air Arabia pourront organiser des vols spéciaux pour le Maroc (photo : F.Dubessy)
MAROC. Après quatre mois d'isolement total en raison de la pandémie du coronavirus, le gouvernement marocain a décidé, mercredi 8 juillet 2020 au soir, de rouvrir ses frontières, mais va rester très sélectif. Seuls ses ressortissants - principalement les MRE (Marocains résidant à l'étranger) mais aussi les 29 000 Marocains toujours bloqués à l'étranger depuis la crise sanitaire - et les non détenteurs d'un passeport marocain disposant d'une résidence dans le Royaume, ainsi que leurs familles (même s'il sont étrangers pour les MRE), pourront en effet revenir sur le sol marocain à compter du 14 juillet 2020 à minuit.

L'état d'urgence prend fin le 10 juillet 2020 dans ce pays qui a déjà commencé son déconfinement avec la réouverture des restaurants, des cafés, et la possibilité de se déplacer dans tout le territoire.

Aucune période de quarantaine ne sera donc à observer par les visiteurs dans un établissement hôtelier comme auparavant.

Ces nouvelles mesures interdisent donc, pour le moment, aux simples touristes à venir passer des vacances au Maroc. De même, les Marocains ou les étrangers résidant au Maroc ne pourront pas voyager dans un autre pays. Aucune date n'est pour l'instant fixée pour la réouverture complète et à tout public des frontières.

Les autorités locales ne vont d'ailleurs autoriser que leurs compagnies aériennes nationales (Royal Air Maroc - RAM - et Air Arabia) à programmer des vols spéciaux. Ceux qui choisiront la voie maritime, et donc le ferry, ne pourront embarquer que de deux ports : Sète en France et Gênes en Italie. Par conséquence, tous les ports espagnols sont exclus. Tout comme le passage au Maroc depuis les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

Les passagers devront présenter avant l'embarquement des tests PCR de moins de quarante-huit heures et un test sérologique. Le gouvernement veut s'assurer qu'aucun entrant n'est atteint par la Covid-19. Des tests PCR pourraient éventuellement être effectués pendant les traversées maritimes, voire à l'arrivée. Selon le CSSE du Johns Hopkins Hospital, le Maroc a enregistré à ce jour 14 949 cas confirmés dont 242 décès.

Selon le ministère marocain des Affaires étrangères, tous les MRE ayant effectués le voyage au Maroc sont assurés de pouvoir repartir.

Jeudi 9 Juillet 2020

Lu 4151 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.