Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Le Maroc s’engage officiellement dans l’organisation de la COP 22



            Partager Partager

Discours de Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la coopération du Maroc à la conférence sur le réchauffement climatique de Bonn (Photo unfccc).
Discours de Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la coopération du Maroc à la conférence sur le réchauffement climatique de Bonn (Photo unfccc).
MAROC. Le Maroc a officialisé son engagement pour l’organisation de la COP 22 lundi 16 mai 2016 à Bonn où se tient la conférence sur le changement climatique (16-26 mai 2016). Cette signature intervient quelques semaines après que 176 pays, ainsi que l’UE, aient ratifié l’accord de Paris qui prévoit de limiter le réchauffement climatique entre 1,5 et 2°. 
 
La COP 22 représente pour Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la coopération du Maroc « une mise en action de la COP 21 », c'est-à-dire l’adoption de procédures et de mécanismes d’opérationnalisation de l’accord de Paris, mais aussi d’un plan d’action pour la période pré-2020 en faveur des pays les plus vulnérables. 
 
Le comité de présidence de la Cop 22 a défini plusieurs initiatives. Tout d’abord la stimulation de la finance climatique. Pour cela, Salaheddine Mezouard souhaite la création d’un mécanisme d’optimisation de l’accès aux financements, le « Fast Track Finance Facility ». Un outil pour permettre aux pays peu développés un accès plus rapide à des financements pour des projets d’atténuation et d’adaptation. 
 
La deuxième initiative concerne « l’agriculture africaine ». Là aussi, le comité veut accroître les financements pour réaliser une meilleure adaptation de l’Afrique et surtout de ses sols, aux changements climatiques. 
 
La dernière initiative repose sur la préservation des zones oasiennes dans le monde, qui constituent des barrières naturelles contre la désertification. 
 
Salaheddine Mezouard espère également obtenir des pays développés une réévaluation à la hausse de leurs participations financières. 
 

Ludivine Tur

Mardi 17 Mai 2016

Lu 1473 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Octobre 2018 - 14:17 Fermeture du port de Bastia

Vendredi 26 Octobre 2018 - 09:07 Séisme marin en Méditerranée occidentale


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss