Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Le Maroc renforce son dispositif d'efficacité énergétique des logements


Confronté à une forte croissance de son urbanisation, le Maroc met en œuvre de nouvelles mesures d'efficacité énergétique en matière de logements. English version


            Partager Partager

Le Maroc renforce son dispositif d'efficacité énergétique des logements

  >>> En savoir plus

L'efficacité énergétique des logements constitue un chantier essentiel pour le Maroc (Photo F.Dubessy)
L'efficacité énergétique des logements constitue un chantier essentiel pour le Maroc (Photo F.Dubessy)
Si le Maroc fait figure de leader en matière d'énergies renouvelables, il n'en est pas de même concernant l’efficacité énergétique. Les logements ne représentent que 25 % de la consommation énergétique du pays, mais le volume a progressé de 80% entre 2000 et 2010. Le Royaume met aujourd'hui les bouchées doubles pour se mettre à niveau et stopper cette inflation. Il s'est fixé comme objectif une baisse de 15% entre 2009 et 2030.
 
La Réglementation Thermique de Construction (RTCM) fixe les niveaux de performance des constructions (isolation, orientation des bâtiments, choix de matériaux...) et des systèmes de chauffage. Si, pour l'instant, la RTCM n'est appliquée que partiellement, des efforts importants sont en cours afin de la rendre opérationnelle pour toutes les nouvelles constructions.
 
Le pays conduit parallèlement des actions de formation et de sensibilisation de tous les acteurs et partie-prenantes du secteur, réalise des projets pilotes, met en place des normes d’étiquetage et de performances énergétiques sur les climatiseurs et réfrigérateurs, des démonstrateurs d’économies d'énergie et des missions d'assistance technique à l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments.

Un label, des aides et de la sensibilisation

Le Maroc met actuellement la touche finale à un label de performance énergétique Eco-Binayate. Il sera lancé durant le premier trimestre de 2020. Il s'agit d'une démarche volontaire proposée aux maîtres d’ouvrage et promoteurs immobiliers, dans le but d’améliorer la qualité énergétique et environnementale des bâtiments. Eco-Binayate va s'appliquer progressivement et donner de la visibilité aux opérateurs vertueux. Dans sa première phase de développement, le label ne concerne que les logements neufs. Il a pour objectif de mettre en avant des bonnes pratiques dans le but de faire évoluer le secteur de la construction vers des immeubles durables plus confortables et plus économes en énergie.
 
Le Maroc s'engage également sur d'autres pistes prometteuses, comme l'appui et la promotion des chauffe-eaux solaires, la rénovation des bâtiments publics, l'aide au renouvellement du parc des réfrigérateurs et climatiseurs. Les réfrigérateurs représentent 45% de la consommation d'électricité des ménages, l'éclairage 20%.
 
Les efforts du Maroc viennent d'être récompensés avec un financement de 20 M€ accordé par la NAMA Facility, un programme financé par l'Allemagne, le Danemark, le Royaume-Unis et la Commission européenne, destiné à soutenir des projets de lutte contre le réchauffement climatique. Opérationnel à partir de 2021, le projet marocain prévoit, entre autres, l’intégration de mesures d’efficacité énergétique dans 12 000 logements à construire à l’échelle nationale.
Le Maroc renforce son dispositif d'efficacité énergétique des logements

Vendredi 24 Janvier 2020


Lu 2879 fois











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA














À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.