Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le Maroc reconfine une ville confrontée à une recrudescence du coronavirus


Rédigé le Lundi 6 Juillet 2020 à 16:11 | Lu 3009 commentaire(s)


La ville portuaire de Safi développe un nouveau cluster de coronavirus (photo : DR)
La ville portuaire de Safi développe un nouveau cluster de coronavirus (photo : DR)
MAROC. Alors qu'était évoquée l'imminence de l'ouverture des frontières marocaines - rumeur alimentée par les annonces de reprise de programme de British Airways sur Marrakech au 16 juillet 2020 et de Ryanair ainsi que le placement du Maroc sur la liste des ressortissants de quinze pays tiers pouvant se rendre dans l'Union européenne au 1er juillet 2020, Rabat doit notamment affronter un nouveau cluster.

Il a été repéré dans une usine de conserve de sardines de la ville de Safi avec 203 cas. Les 300 000 habitants de cette ville portuaire, principal port de pêche, située à l'Ouest du Maroc sur la côte Atlantique ont été de nouveau placés sous le régime d'un confinement strict dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juillet 2020. Les commerces doivent désormais fermer à 18h et les cafés et restaurants à 20 h. Les plages ne sont plus accessibles.

Dimanche 5 juillet 2020, 698 nouveaux cas ont été enregistrés au Maroc - le bilan quotidien le plus élevé depuis début mars 2020 - et lundi 6 juillet au matin, 114 nouveaux cas portant à 14 329 le nombre total de contaminations confirmées (9 837 guéris et 235 décès) selon le ministère marocain de la Santé. Cinq régions sont particulièrement touchées, Casablanca-Settat (25,59% des cas), Tanger-Tetouan- Al Hoceima (18,56%), Marrakech-Safi (18,02%), Rabat-Salé-Kenitra (13,99%) et Fès-Meknes (10,86%).




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation