Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Maroc et l'Algérie sur le podium des pays les plus touchés par les cyberattaques



            Partager Partager

MAGHREB. Selon les experts de la société russe de solutions de sécurité informatique Kaspersky Lab, le pays le plus sûr pour les systèmes d'automatisation industrielle (ICS) reste le Danemark. Leur analyse, couvrant le premier semestre 2018 et établit d'après les retours des ordinateurs protégés par l'un de leur logiciel, précise en revanche que le Vietnam, l'Algérie et le Maroc sont les plus vulnérables.

Le pourcentage d'attaque des ICS ne cesse de progresser. Dans le monde, 36,61% des ordinateurs avaient été touchés au moins une fois au premier semestre 2017 contre 37,75% au second semestre 2017. Ce chiffre atteint 41,21% au premier semestre 2018. Le pays le plus concerné sur cette dernière période est donc le Vietnam avec un taux de 75,1% d'ordinateurs attaqués suivi de l'Algérie (71,6%) et le Maroc (65%). Pour indication, le Danemark ne se situe qu'à 14%.

Selon l'étude de Kaspersky Lab, les économies émergentes enregistrent le plus de menaces sur leurs systèmes d'automatisation industrielle alors que celles des régions développées sont plutôt préservées. Ceci s'explique par le niveau d'investissements sur les outils de sécurité mis en place.

Internet responsable de 27,3% des infections

Moins les régions sont développées et plus les risques d'infection existent (graphique : Kaspersky Lab)
Moins les régions sont développées et plus les risques d'infection existent (graphique : Kaspersky Lab)
La plupart des menaces proviennent d'Internet qui a été la principale source d'infection des ICS (27,3% contre seulement 20,6% au premier semestre 2017). Les supports amovibles (comme les clefs USB) représentent 8,4% et les courriels émanant de clients 3,8%.

"Le pourcentage de cyberattaques sur les ordinateurs ICS est préoccupant. Notre conseil est d'accorder une attention particulière à la sécurité des systèmes dès le début de leur intégration et leur connexion à Internet. Négliger les solutions de sécurité à ce stade pourrait avoir de graves conséquences", insiste Kirill Kruglov, chercheur en sécurité chez Kaspersky Lab.

Voir le rapport sur les menaces industrielles de Kaspersky Lab

Jeudi 13 Septembre 2018

Lu 3531 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.