Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc augmente ses droits de douane de 135% pour le blé tendre




La récolte 2009 s'annonce exceptionnelle (DR)
La récolte 2009 s'annonce exceptionnelle (DR)
MAROC. Les autorités marocaines ont décidé d’augmenter de 50 à 135% les droits de douane sur le blé tendre, pour la période de juin à décembre 2009, a indiqué l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Les tarifs sur le blé dur ont été relevés de 170% pour les mois de juin et juillet.

Le Maroc entend protéger ses agriculteurs, tandis que se profile une campagne céréalière exceptionnelle en raison de la forte pluviométrie. Celle-ci atteindrait le chiffre record de 10,2 millions de tonnes de céréales cette année contre une moyenne annuelle de 6 millions les années précédentes.

La production de blé tendre devrait augmenter de 77%, à 4,5 millions de tonnes. Pour le blé dur, cette croissance devrait atteindre 61%, à 2 millions de tonnes.


Christelle Marot, à CASABLANCA


Mardi 9 Juin 2009



Lu 10535 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Mars 2012 - 15:14 La logistique s'adapte au marché du vin

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Comment la main-d’œuvre africaine
a été un instrument de politique intérieure et un levier diplomatique pour le régime libyen


avis d'expert

Laurence-Aïda Ammour, analyste en sécurité et défense pour l'Afrique du Nord-Ouest, associée au groupe d'analyse de JFC Conseil


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA