Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Maghreb se mobilise contre la grippe mexicaine


Face à l'évolution de la maladie et son arrivée en Europe, Maroc, Tunisie et Algérie rassurent leurs populations et intensifient les contrôles sanitaires.


            Partager Partager

Alors que l'OMS craint une pandémie, les pays maghrébins s'organisent contre la grippe porcine (photo DR)
Alors que l'OMS craint une pandémie, les pays maghrébins s'organisent contre la grippe porcine (photo DR)
MAGHREB. Alors que deux cas sont recensés en Espagne et que le tour opérateur Thomas Cook a décidé de stopper tout voyage vers le Mexique, les trois pays du Maghreb ont annoncé, mardi 28 avril 2009, des mesures de protection contre la grippe porcine en provenance du Mexique.

L'Algérie se mobilise avec la création d'un comité chargé de suivre l'évolution de la propagation de la grippe porcine dans le monde.

Selon un communiqué de son ministère de la Santé qui a institué ce comité, "les moyens nécessaires à la lutte contre cette épidémie sont disponibles en Algérie. Toutes les mesures nécessaires seront prises au moment opportun."

Ce comité ad hoc aura également pour charge de proposer les mesures à prendre au niveau national en termes de surveillance, de prévention et de dispositif de lutte.

Des détecteurs de fièvre installés au Maroc

En Tunisie, le ministère de la Santé publique, affirme qu''"aucun cas de contamination par le virus de la grippe porcine n'a été enregistré en Tunisie". Mais "l'observatoire national des maladies nouvelles et émergentes et toutes les structures concernées assurent un suivi continu de tous les développements se rapportant à ce virus".

Le Comité technique de veille sanitaire est ainsi sur le front et "renforce sa vigilance au niveau des points de transit, en se référant à la stratégie mise en place en matière d'observation et de prévention des maladies émergentes" , précise le communiqué.

Au Maroc, le ministère marocain de la Santé met en place des mesures préventives pour éviter l’éventuelle introduction de la grippe porcine dans le pays.

Plus particulièrement, il renforce les contrôles sanitaires à la plupart des points d'entrée du territoire national (frontières terrestres, ports et aéroports), et met en place des installations de détecteurs thermiques de fièvres dans les aéroports internationaux.

Lire le communiqué marocain


Mardi 28 Avril 2009

Lu 2044 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Israël, Iran et Russie : que veut vraiment Donald Trump ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.