Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le Hamas accepte l'idée d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967


Rédigé par , le Mardi 2 Mai 2017 - Lu 3333 fois


Le nouveau programme du Hamas se veut plus ouvert (photo : Hamas)
Le nouveau programme du Hamas se veut plus ouvert (photo : Hamas)
ISRAËL / PALESTINE. Une annonce vient, pour la première fois depuis bien longtemps, faire progresser le dossier palestinien. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a déclaré, lundi 1er mai 2017 à Doha par la voix de son chef politique Khaled Mechaal, accepter "comme formule de consensus national" un "Etat palestinien entièrement souverain et indépendant dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem pour capitale."

Pour le mouvement islamiste palestinien - considéré comme "terroriste" par les Etats-Unis, l'Union européenne et Israël - le conflit est politique ("contre le projet sioniste") et non religieux ("pas contre les juifs"). Ce revirement, et cette modification de son programme politique, marque un réel pas en avant. Le Hamas accepte en effet les frontières reconnues par l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), à laquelle il n'appartient pas. Ceci va donc favoriser le dialogue inter-palestinien.

Reste que le Hamas ne reconnaît toujours pas Israël et s'il accepte de circonscrire son Etat à la Cisjordanie et la bande Gaza, il englobe également Jérusalem Est. Ce dernier point n'est pas négociable pour Israël qui veut faire de Jérusalem sa capitale.

Voir le document politique du Hamas (en anglais - en arabe)




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info