Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Greco demande à la Grèce de mieux lutter contre la corruption



            Partager Partager

Le problème de corruption des politiques en Grèce ne semble toujours pas réglé selon le Greco (photo F.Dubessy)
Le problème de corruption des politiques en Grèce ne semble toujours pas réglé selon le Greco (photo F.Dubessy)
GRECE. "La Grèce est à un stade précoce des politiques d'intégrité pour les parlementaires." Cette phrase du rapport d'évaluation du Greco * montre que le chemin à parcourir en la matière semble encore long pour Athènes.

Cette parution, sanctionnant le quatrième cycle d'évaluation sur la prévention de la corruption des parlementaires, des juges et des procureurs, affirme que la corruption a été l'un des problèmes qui ont contribué à la crise financière de la Grèce. Il révèle des "manipulations du cadre législatif et institutionnel exemptant de leur responsabilité les auteurs d'actes contraires à la loi, facilitées par un manque de transparence du processus législatif".

En espérant que "la stratégie et le plan d'action anti-corruption - adoptés en 2013-2014 - amèneront des changements" le Greco se félicite de la supervision instaurée en 2015 des déclarations de patrimoine et d'intérêts par le Comité d'enquête sur les déclarations du patrimoine (CEDP). Il la qualifie de "développement prometteur" alors que "la supervision exercée jusque-là par le parlement lui-même s'est avéré inefficace."

Le Greco ne se contente pas, cependant, d'un simple constat. Il émet une série de dix-neuf recommandations. Parmi celles-ci figurent la révision du système des immunités des parlementaires, la réforme du mode de sélection et de la durée du mandat des hauts magistrats afin d'améliorer leur indépendance vis-à-vis de l'exécutif...

Leur mise en œuvre sera évaluée par le Greco au cours du premier semestre 2017.

* Le Groupe d'États contre la corruption est un organe du Conseil de l'Europe visant à améliorer la capacité de ses membres à lutter contre la corruption en assurant le suivi de leur conformité avec les normes anti-corruption. Le Greco rassemble quarante-huit Etats européens et les États-Unis d'Amérique.


Lire le rapport complet du Greco sur la corruption en Grèce


Jeudi 22 Octobre 2015

Lu 1717 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Israël, Iran et Russie : que veut vraiment Donald Trump ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.